Paris
LaVieImmo.com
DiversDiversvendredi 5 novembre 2010 à 12h24

Delanoë pour encadrer les loyers à la relocation à Paris


Bertrand Delanoë
Bertrand Delanoë
Bertrand Delanoë (©dr)

Dans un entretien donné au Parisien, le maire de Paris propose, « face à la flambée des loyers, d’expérimenter dans la capitale un dispositif d’encadrement des loyers à la relocation ». Il se dit par ailleurs « déterminé » à mettre en place les 20 % de logements sociaux à Paris d’ici à 2014.

(LaVieImmo.com) - Bertrand Delanoë, qui garde sa cote de popularité intacte malgré diverses attaques sur sa politique du logement à Paris, rétablit le tir. Les loyers « ont augmenté de 40 % en dix ans, il faut freiner cette spéculation », déclare-t-il au quotidien. Et pour mieux lutter contre ce phénomène, le maire propose d’encadrer les loyers à la relocation, idée qu’il soumettra au prochain Conseil de Paris.

M. Delanoë confirme en outre le respect des objectifs de la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains ( SRU) : « Lors du premier mandat, nous avons financé 30 000 logements sociaux et 40 000 supplémentaires sont programmés d’ici à 2014 », annonce-t-il au quotidien, tout en se disant « déterminé » à y parvenir.

Renforcer l'aide aux retraités

Bertrand Delanoë souhaite par ailleurs étendre l’allocation Paris logement aux retraités, « dont les pensions déjà faibles vont encore baisser ». Cette mesure, instaurée en 2008, a bénéficié à « 35 000 familles qui ont pu rester à Paris ». Elle concerne les foyers qui consacrent plus de 30 % de leurs revenus au paiement du loyer.

Léo Monégier - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 05/11/2010 à 16:33 par renaud

    Il faut plus qu'"encadrer" les loyers. Et les 20 % ont les voit pas.

  • 0 Reco 05/11/2010 à 16:24 par warern

    2 millions de logements vides en France: IL FAUT LES TAXER A BLOC!!!

  • 0 Reco 05/11/2010 à 16:21 par warern

    Taxer à fond les logements vaccants depuis plusieurs mois dans les zones tendues, ça résoudrait le problème de pénurie et serait bon pour les finances locales, enfin pas celle des spéculateurs improductifs...

  • 0 Reco 05/11/2010 à 15:56 par set99

    Disons que beaucoup de gens ont acheté à prix d'or des appartements en se frottant les mains : " de toute façon , ce sont mes locataires que je vais saigner à blanc qui paieront l'intégralité de mon investissement financier ". Depuis , les propriétaires fixent leur loyer à la somme maximale qu'il peut tirer de ses locataires potentiels. Voilà l'origine de la folie des prix à la location . Ceux qui habitent depuis 20 , 30 ans dans le même appartement à Paris jouissent , EUX , d'un loyer raisonnable , grosso modo , la moitié des loyers moyens demandés en 2010 .

  • 0 Reco 05/11/2010 à 14:41 par lapoliss

    Quelle est l'idée exactement ? Un indice qui encadrerait l'évolution des loyers à la relocation comme l'IRL encadre la hausse des loyers en cours de bail ? D'une part, ça me semble un peu difficile à mettre en place, d'autre part, n'est-ce pas "le marché" qui dicte l'évolution des loyers ?

  • 1 Reco 05/11/2010 à 13:02 par castorjunior

    Mais comment peut on parler de "spéculation" des loyers ? Ça voudrait dire que des gens louent pleins d'appartements sans les habiter juste pour créer la pénurie et faire flamber les loyers artificiellement. Ca ça serait de la spéculation des loyers ! Mais je doute que quelqu'un fasse ça !

    Faut juste admettre que lorsque on veut louer un 30m², il y a 50 personnes à la porte en moins d'un jour prêt à le louer ! Ou c'est l'argent qui sélectionne ou les pistons... je préfère encore que ça soit l'argent...