Paris
LaVieImmo.com
InternationalInternationalmardi 11 décembre 2018 à 15h54

Immobilier de luxe: Paris, Berlin et Madrid, champions des hausses de prix prévues en 2019


A Paris, les prix du haut de gamme devraient grimper de 6% en 2019
A Paris, les prix du haut de gamme devraient grimper de 6% en 2019
A Paris, les prix du haut de gamme devraient grimper de 6% en 2019 (©AFP)

Parmi les plus grandes villes du globe, c'est à Paris, Berlin et Madrid que les prix des biens haut de gamme devraient le plus augmenter l'an prochain.

(LaVieImmo.com) - Les prix immobiliers devraient continuer à s’envoler en Europe, et en particulier à Paris, au moins pour ce qui est des biens de luxe. Sur ce segment bien spécifique (défini ici comme le top 5% du marché), les tarifs vont encore grimper de 6% dans la capitale française en 2019, selon la dernière étude "Global Forecast 2019: Which cities will outperform?" de Knight Frank publiée le 7 décembre dernier. La Ville Lumière arrive ainsi en tête des agglomérations où les prix du résidentiel haut de gamme devraient progresser le plus l'an prochain, à égalité avec Berlin et Madrid (+6% également, voir ci-dessous).

La demande est en forte hausse dans la capitale française ces derniers mois. En octobre dernier, Barnes constatait ainsi une augmentation de 25% de ses ventes depuis janvier. Le réseau d'agences estimait alors que l'élection d'Emmanuel Macron en 2017 et le vote en faveur du Brexit avaient été "des signaux forts et les banquiers européens estiment maintenant que Paris peut tout à fait concurrence Zurich et Genève". Reste à savoir si le mouvement social des gilets jaunes aura un impact sur cette clientèle particulière et leur vision de la capitale française.

A propos de Paris, Berlin et Madrid, "la normalisation de la politique monétaire (NDLR : de la Banque centrale européenne), une croissance économique plus faible et un paysage politique fragile dans le cadre de l'après Brexit influenceront la demande", notent cependant les auteurs de l'étude chez Knight Frank, qui épluchent les données de 43 grandes villes à travers le monde. "Mais la valeur relative de ces villes restera un facteur clé", ajoutent-ils.

Des prix qui ont doublé à Berlin en 10 ans

En dehors de l'Europe continentale, la hausse des prix de l’immobilier haut de gamme a plutôt tendance à ralentir. Ainsi au dernier trimestre, sur l'ensemble des villes étudiées, les prix du marché haut de gamme n'ont progressé que de 2,7% sur un an en moyenne, selon une autre étude connexe ("Prime Global Cities Index") de Knight Frank. Il s’agit de l’augmentation annuelle la plus faible pour ce marché depuis 2012. Et les experts du cabinet de citer comme explications les nouvelles réglementations mises en place pour éviter une surchauffe du marché immobilier (par exemple à Hong Kong ou Singapour), la hausse des taux des crédits immobiliers (aux Etats-Unis comme dans de nombreux pays émergents) ou encore les incertitudes politiques liées à la guerre commerciale et au Brexit.

Aussi, pour 2019, les experts de Knight Frank tablent sur une progression des prix modérée pour New York (+0%), Genève (+1%) ou Londres (+1%). Les prix à Hong Kong devraient dans le même temps reculer de 10%, et ceux de Bombay de 5%.

La forte hausse prévue à Paris en 2019 est toutefois à mettre en perspective avec l'évolution des prix au cours des dernières années. Toujours selon les données de Knight Frank, les prix des biens de luxe parisiens n'ont progressé "que" de 26,3% depuis fin 2008. Très loin de l'euphorie constatée à Berlin (+118,3% sur 10 ans), Vancouver (+101,5%) ou Sydney (+60%).

Jean Louis Dell'Oro - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)