Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
DiversDiverslundi 7 janvier 2019 à 09h36

Logements vacants: des SDF dans l'ancien siège de la brigade financière à Paris


L'immeuble du 122-126 rue du château des rentiers à Paris a été brièvement occupé
L'immeuble du 122-126 rue du château des rentiers à Paris a été brièvement occupé
L'immeuble du 122-126 rue du château des rentiers à Paris a été brièvement occupé (©Google Street View)

Des militants de l'association Droit au logement et des sans-abris réclament que le gouvernement réquisitionne ce bâtiment vacant.

(LaVieImmo.com) - Environ 200 personnes, sans-abris et militants de l'association Droit au logement (DAL), ont occupé quelques heures dimanche les anciens locaux de la brigade financière à Paris, vacants depuis l'année dernière, et réclamaient leur réquisition par l'Etat, a-t-on appris de sources concordantes.

"On est là depuis 14H00 et on est à peu près 200, la plupart sont des personnes sans logis. On est rassemblés au rez-de-chaussée", a déclaré à l'AFP Jean-Baptiste Eyraud, porte-parole du DAL. Sur une banderole déployée par les militants aux fenêtres de cet immeuble du XIIIe arrondissement, le DAL s'indignait qu'il y ait "3 millions de logements vides" en France, selon une photo fournie par l'association.

"Nous demandons à ce que M. Denormandie (ministre du Logement, ndlr) réquisitionne ce bâtiment" pour y loger des personnes sans-abris ou mal logées, a précisé M. Jean-Baptise Eyraud, selon lequel l'immeuble appartient au groupe privé Amundi.

Explosion du nombre de logements vacants

Le bâtiment abritait jusqu'à l'année dernière la brigade financière qui a depuis déménagé à la cité judiciaire des Batignolles, dans le XVIIe arrondissement. Vers 19h30, la police a fait évacuer l'immeuble, selon les informations de France Bleu. Une expulsion qualifiée de "violente" par l'association dans un tweet.

D'après l'Insee, la France comptait 3,067 millions de logements vacants début 2018, pour un parc total de 36,33 millions de logements. Soit un taux de vacance de 8,4%, contre un taux de 7,4% il y a 20 ans. Rien que sur les 10 dernières années, selon le DAL s'appuyant sur les chiffres de l'Insee, il y a eu "une augmentation de plus d'un million" de logements vacants. Dans Paris intra-muros, il y avait près de 110.000 logements vacants en 2015, selon les dernières données disponibles.

Distincts des résidences principales et des résidences secondaires ou occasionnelles, les logements vacants regroupent les logements inoccupés qui sont proposés à la vente ou à la location, qui sont en attente d'occupation après la signature d'un contrat d'achat ou de location, qui sont en attente de règlement de succession, qui sont gardés sans affectation précise par leurs propriétaires ou conservés par un employeur pour "un usage futur au profit de ses employés", détaille l'Insee.

(Avec AFP)

LaVieImmo.com - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)