Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 13 mars 2015 à 16h53

Seuls 10 % de primo-accédants peuvent acheter à Paris


Paris à éviter pour 90 % des primo-accédants
Paris à éviter pour 90 % des primo-accédants
Paris à éviter pour 90 % des primo-accédants (©dr)

La capitale est hors de portée pour la très grande majorité des particuliers qui achètent pour la première fois, selon une étude de l'Université Paris-Dauphine pour Le Parisien-Aujourd'hui en France. Tout comme de nombreuses communes de l'Ouest parisien.

(LaVieImmo.com) - Sans un apport conséquent, que ceux qui souhaitent acheter leur premier bien immobilier passent leur chemin : la capitale est inatteignable. C'est le constat - qu'il restait à chiffrer - de l'étude publiée jeudi 12 Mars par le quotidien, qui a comparé pas moins de 20 villes franciliennes dont Paris, au regard des prix des appartement et maisons, ainsi que des revenus et du patrimoine des ménages.

1 primo-accédant sur 10 Vs. 2 secundo-accédants sur 3

Résultat : même si les prix sont en baisse, à un peu moins de 8 000 €/m2, seuls 10,6 % des primo-accédants peuvent devenir propriétaires à Paris. A l'inverse, près des deux tiers des secundo-accédants peuvent se le permettre. La Ville lumière n'est battue que par Neuilly-sur-Seine (92), à laquelle 8,5 % des premiers acquéreurs peuvent prétendre. En règle générale, les communes huppées de l'Ouest, de Boulogne-Billancourt et Issy-les-Moulineaux dans le 92, à Versailles dans le 78, sont à proscrire.

Alors vers où lorgner pour un premier logement accessible ? Plutôt du côté de la deuxième couronne : Evry (91), Argenteuil (95) ou Meaux (77) où respectivement 48,2 %, 47,7 % et 46,7 % des primo-accédants peuvent acheter. Plus près de Paris, Saint-Denis (93) reste accessible pour 44,4 % des jeunes acheteurs.

Les dix villes les plus accessibles pour les primo-accédants* :

  • 1- Evry (91) : 48,2 %
  • 2- Argenteuil (95) :47,7 %
  • 3- Meaux (77) : 46,7 %
  • 4- Saint-Denis (93) : 44,4 %
  • 5- Bobigny (93) : 43,4 %
  • 6- Cergy (95) : 43,1 %
  • 7- Palaiseau (91) : 38,2 %
  • 8- Fontainebleau (77) : 35,9 %
  • 9- Massy (91) : 34,7 %
  • 10-Créteil (94) : 33,7 %

*Pourcentage de primo-accédants en mesure d'y acheter

Retrouvez les prix au m² ville par ville : Cliquez ici >>

André Figeard - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/03/2015 à 19:25 par tron

    Une seule chose à faire : prendre les jambes à son coup

  • 0 Reco 15/03/2015 à 09:36 par avis d'expert immo

    les primos accédants s'orientent vers des villes de proche banlieue, intéressantes en terme de développement avec le grand paris et la construction de logement récent/neufs moins énergivores et moins chers en entretien que ceux du parc Parisien, type Saint Ouen, Ivry, Montrouge, Issy les Moulineaux, Aubervilliers, Boulogne...

  • 2 Reco 13/03/2015 à 17:12 par Gaston

    "1 primo-accédant sur 10 ", c'est la meilleure explication à la fin de la bulle....

    Le flow d'argent neuf se réduit, se réduit...Les secondo ne pourront pas tenir le marché à eux seuls, la région perd des habitants et les étrangers trouvent mieux ailleurs.

    Ca va descendre encore et encore! (sans parler du risque de remontée des taux);