Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 1 avril 2019 à 09h22

À Paris, les prix de l'immobilier ont franchi la barre des 10.000 euros du mètre carré


Les prix ont progressé de 62,5% en 10 ans.
Les prix ont progressé de 62,5% en 10 ans.
Les prix ont progressé de 62,5% en 10 ans. (©Ludovic Marin - AFP)

Selon Century 21, le prix au mètre carré dans la capitale a atteint en moyenne 10.005 euros au premier trimestre. Cela représente une hausse de 8% sur un an.

(LaVieImmo.com) - La barre devait être franchie cette année. Et selon Century 21, l’événement s’est produit au premier trimestre. En moyenne, les acquéreurs ont accepté de signer des promesses de vente au prix moyen de 10.005 euros. Un record évidemment ans précédent. Sur dix ans, les prix de l'immobilier parisien se sont envolés de 62,5%. Pour mémoire, au premier trimestre 2009, le m2 valait en moyenne 6.157 euros.

En fin de semaine dernière, les notaires du Grand Paris expliquaient qu'en janvier, les prix de l'immobilier parisien atteignaient les 9.610 euros du mètre carré et qu'ils allaient frôler les 9.800 euros en mai. Mais la différence entre les chiffres des notaires et ceux de Century 21 est liée à la méthode d’évaluation utilisée. Les notaires se basent sur les contrats signés alors que Century 21 se fonde sur les transactions de son réseau.

Concessions sur la surface

Pour acheter, les Parisiens font des concessions en terme de surface. La superficie moyenne baisse d’année en année. Elle atteint désormais 48,3 mètres carrés contre 49,6 mètres carrés il y a un an. "Malgré cette réduction de surface, le montant moyen d’une transaction n’a jamais été aussi élevé à Paris : 483.261 euros (près de 30.000 euros de plus qu’il y a un an)", précise Century 21.

Sans surprise, le nombre de transactions ont elles aussi tendance à se réduire : -2,6% par rapport au 1er trimestre 2018. Et les délais de vente se contractent. Ils sont à 60 jours en moyenne dans la capitale, soit six jours de moins sur les douze derniers mois. " Cette demande provient à plus de 51% des cadres supérieurs et des professions libérales. La proportion des employés et ouvriers parmi les acquéreurs devient mineure : ils représentent 3,4% de l’ensemble des acheteurs (contre 16,5% il y a 10 ans)".

Diane Lacaze - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)