Paris
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habiterlundi 18 juin 2018 à 14h51

Assurance, chauffage… Ces charges de copropriété qui explosent depuis plus de 10 ans


Les charges de copropriété ont doublé en dix ans
Les charges de copropriété ont doublé en dix ans
Les charges de copropriété ont doublé en dix ans (©AFP)

Malgré des hivers plutôt doux de ces dernières années, le chauffage reste de loin le premier poste de dépense dans les copropriétés.

(LaVieImmo.com) - Avec l'été arrivent les beaux jours, les vacances et… les convocations pour les assemblées générales de copropriétaires. Au total, 28% des logements en France étaient détenus en copropriété en 2013, selon l'édition 2017 des conditions de logement en France de l'Insee. Mais ce mode de gestion peut coûter cher. En un peu plus d'une décennie, les charges ont explosé.

Rien que l'an dernier, les charges ont encore progressé de 2% (après +3,9% en 2016), selon le dernier observatoire des charges de copropriété (Oscar) de l’ARC (l'association des responsables de copropriété), qui compile les données de 2500 d'entre elles. Ce qui confirme une tendance de fond. Depuis 2007, les charges augmentent trois fois plus vite que l'inflation. Elles ont ainsi bondi de 37,4% entre 2007 et 2017, quand dans le même temps l'indice des prix à la consommation n'affiche qu'une hausse de 13,3%.

Le boom des primes

Ce sont les assurances qui enregistrent la plus forte croissance de leurs coûts sur la période : +93 ,9%. Autrement dit, les primes ont doublé en un peu plus de 10 ans. Cela s'explique notamment, comme le souligne l'ARC, par un nombre de sinistres par copropriété qui a eu tendance a grimpé, du fait du "vieillissement inéluctable du parc immobilier". Les frais de gestion des syndics ont aussi fortement augmenté (+52,6%). Viennent ensuite les frais de chauffage (+39,9%), les frais de gardiennage (+32,7%), ceux d'entretien (+27,7%) et enfin les dépenses en eau courante (+24,7%).

Hausse des charges de 2007 à 2017 :

L'augmentation des températures moyennes, avec des hivers relativement doux depuis plusieurs années, a pourtant permis d'alléger la note. Ce fut particulièrement vrai en 2014/2015 (-20% sur les charges de chauffage) et en 2016-2017 (-1,1%). Le chauffage reste cependant de loin le premier poste de dépenses et représente aujourd'hui 28% du budget. En moyenne, ces dépenses s'élèvent à 13,3 euros par m2 habitable et par an. Soit, pour un appartement de 60m2, pas moins de 798 euros à régler sur une année.

Des variations importantes d'une région à l'autre

Le gardiennage coûte quant à lui 9,7 euros par m2 et par an en moyenne et pèse 20% du budget total des copropriétés. Le troisième poste du budget est constitué de l'entretien (17% du total, à 7,9 euros du m2). En comparaison, les frais liés aux ascenseurs (6% du budget, 2,8 euros par m2 et par an), dans les copropriétés concernées, paraissent plutôt modestes. De même, si les primes bondissent, elles ne représentent encore que 6% du total des charges (avec un ratio moyen de 2,9 euros par m2/an).

Vous retrouverez ci-dessous, poste par poste, ce que cela représente pour un appartement de 60 m2, avec des charges moyennes de 2.856 euros par an, soit 238 euros par mois.

Au vu du poids de chauffage dans le budget global, les variations d'une région à l'autre sont loin d'être négligeables. Quand à Paris, les propriétaires doivent payer 52,5 euros de charges par m2 habitable et par an, ceux qui vivent en Provence-Alpes-Côte-D'azur ne règlent que 35 euros en moyenne. Ou quand le soleil fait aussi du bien au niveau des factures…

Jean-Louis Dell'Oro

LaVieImmo.com - ©2018 LaVieImmo

Devis Travaux

Devis Travaux

Diagnostics

Diagnostics

Primes énergies

Primes énergies


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)