Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 28 janvier 2021 à 13h06

Les notaires confirment que les prix immobiliers ont commencé à baisser à Paris


Les prix vont baisser à Paris
Les prix vont baisser à Paris
Les prix vont baisser à Paris (©Lionel Bonaventure - AFP)

Les notaires constatent, en se basant sur les avant-contrats, un recul des prix dans la capitale. Le tarif moyen du mètre carré devrait céder 1,7% d'ici février par rapport à un pic atteint en novembre dernier.

(BFM Immo) - Paris n'est plus la locomotive du marché immobilier francilien. Avec le Covid, les confinements récurrents et des employeurs moins frileux avec le télétravail, les Parisiens se détachent de la capitale. Ainsi, "lorsque le volume des transactions baisse de 4% sur un an en novembre 2020 au plan national, il chute de 18% sur le marché parisien", constatent les notaires dans leur dernière note de conjoncture. Les prix suivent la même zone de perturbation et la hausse s’atténue au troisième trimestre 2020 en Île-de-France (+0,5 % par rapport au deuxième trimestre). Même ralentissement dans la capitale, avec une progression annuelle de +6,9 % au 3e trimestre (après +8 % au 1er trimestre).

En se basant sur leurs avant-contrats, les notaires notent même qu'à Paris, le prix du mètre carré devrait passer d'environ 10.850 euros en novembre 2020 à 10.700 euros du mètre carré en février 2021. Ce qui représente une baisse de 1,4% sur trois mois. Cela confirme la tendance observée dans certains réseaux immobiliers ces dernières semaines. Récemment, une étude de l'agence Hosman indiquait que, fin décembre, les prix de vente affichés sur les plateformes (donc avant négociations) étaient en baisse de 2% sur un an à Paris.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

Stabilisation en petite et grande couronne

Les prix des appartements semblent en cours de stabilisation en petite et en grande couronne, avec respectivement -0,1 % et -0,4 % de novembre 2020 à février 2021. En province, les projections issues des avant-contrats prévoient, pour la fin de l’année 2020, une nouvelle accélération de la hausse des prix des maisons avec, à fin décembre, des évolutions trimestrielles de +3 % en maisons contre +2 % en appartements. À fin février 2021, les hausses seraient plus modérées, de l’ordre de +1,5 % sur chacun des marchés.

Compte tenu des hausses accumulées en 2020, les prix parisiens afficheraient encore une hausse sur un an de 3,4% en février 2021. Mais les notaires notent : "Les prix, sur une année, auront ainsi moins augmenté dans la capitale que sur toute l’Île-de-France, ce qui ne s’était plus produit depuis 2013".

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)