Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 1 février 2021 à 16h28

Les prix immobiliers reculent à Paris mais grimpent toujours en banlieue


Les prix baissent à Paris
Les prix baissent à Paris
Les prix baissent à Paris (©Thomas Samson - AFP)

Au cours des douze derniers mois, les prix ont cédé 0,1% dans la capitale selon MeilleursAgents. Une première depuis mi-2015.

(BFM Immo) - Après les notaires, c'est au tour de MeilleursAgents d'enfoncer le clou. De nombreux professionnels le constatent désormais, les prix immobiliers commencent à baisser à Paris. Dans une étude publiée ce lundi, MeilleursAgents note que "pour la première fois depuis août 2015, les prix à Paris intra-muros ont reculé au cours des douze derniers mois". Ils ont, en effet, cédé 0,1%. En février dernier, le prix au mètre carré à Paris atteignait 10.500 euros du mètre carré et semblait en route pour toucher les 11.000 euros. Il est aujourd'hui retombé à 10.350 euros. "Un niveau qui demeure toujours particulièrement élevé par rapport au reste de l'Hexagone", tient à préciser MeilleursAgents.

Un coup de frein extrêmement localisé. En effet, le spécialiste s'étonne que cette fois-ci les prix en banlieue ne suivent pas l'impulsion parisienne. En un an, le prix du mètre carré a en effet grimpé de 2,5% en petite couronne et de 2,7% en grande couronne. "Ainsi, la banlieue, considérée de tout temps comme le marché de report des Parisiens en quête de superficies plus importantes, semble aujourd’hui gagner son indépendance", note MeilleursAgents.

Coronavirus et Grand Paris comme explications

Parmi les principales explications à cet état de fait, tout d'abord, la crise du coronavirus qui pourrait avoir légèrement modifié le regard des acquéreurs sur les attraits de la vie parisienne. Vie culturelle à l'arrêt, bars et restaurants fermés, offre de transports réduite… L’intérêt immédiat d’habiter intra-muros est moins évident qu’il y a encore quelques mois. Sans compter le déploiement du télétravail qui pousse nombre d’acheteurs à s’interroger sur l’opportunité, à budget égal, de disposer d’une pièce supplémentaire transformable, si besoin, en bureau.

Quant au développement du Grand Paris avec la création de 200 kilomètres de lignes automatiques et 68 nouvelles gares, il contribue lui aussi à changer le regard des ménages sur la banlieue avec la perspective de passer moins de temps dans les transports grâce à un réseau optimisé. Un premier tronçon vient d'être livré avec l'extension de la ligne 14 du métro au nord de Paris jusqu'à Saint-Ouen.

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)