Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 26 novembre 2015 à 10h27

Paris : les prix devraient se stabiliser autour des 8.000€/m2


Les prix en voie de stabilisation à Paris selon les notaires
Les prix en voie de stabilisation à Paris selon les notaires
Les prix en voie de stabilisation à Paris selon les notaires (©dr)

La barre symbolique a été franchie au troisième trimestre, selon la dernière note de conjoncture des notaires d'Ile-de-France. Et l'immobilier parisien devrait s'y maintenir, les notaires s'attendant à peu de mouvement ces prochains mois.

(BFM Immo) - Le prix médian des appartements anciens de la capitale a atteint 8.020 euros par mètre carré exactement au troisième trimestre. Soit une hausse de 0,9% sur trois mois*. Le repli qui sévissait jusqu'alors dans la capitale a tendance à décélérer, dans la mesure où la baisse annuelle "est désormais inférieure à 1%", constatent les notaires dans leur note de conjoncture, publiée jeudi 26 novembre. Un mouvement qui devrait aboutir, en janvier 2016, à une stabilisation de la pierre parisienne "juste au-dessus" de cette barre symbolique de 8.000 euros. C'est du moins ce qu'anticipent les notaires au regard des avant-contrats, les promesses de vente.

Plus forte hausse dans le 2e arrondissement

Dans le détail, quels sont les arrondissements qui ont le plus augmenté ? Le 2e arrondissement (9.900 euros par mètre carré) et le 1er (11.040 euros) sont les grands vainqueurs, affichant respectivement +10,8% et +10,4% sur un an. A l'inverse, ce sont le 13e (7.290 euros) et le 16e (8.790 euros) qui ferment la marche, laissant voir un recul annuel de 6,1% et 5,3%.

Par ailleurs, par quartiers, c'est au Pont de Flandre (19e arrondissement) que les prix de vente sont les moins élevés : 6.030 euros par mètre carré, contre14.530 euros par mètre carré aux Champs-Elysées (8e), artère qui reste la plus chère de Paris - et d'Europe ! Un quartier où les prix ont progressé de 40% en 5 ans.

Enfin, notons que quatre arrondissements sont au-dessus des 11.000 euros le mètre carré au troisième trimestre : il s'agit du 6e (11.590 euros), le plus cher de Paris, suivi du 4e (11.450 euros), du 7e (11.200 euros) puis du 1er (11.040 euros). A l'inverse, l'Est parisien ne dément pas sa réputation de secteur le plus abordable de la capitale : le 19e (6.550 euros) et le 20e (6.750 euros) demeurent avant le 13e (7.290 euros) les arrondissements les moins chers de Paris au troisième trimestre.



Retrouvez notre carte des prix au m² ville par ville, partout en France >>

Les prix au m2, arrondissement par arrondissement :

  • -1er arrondissement : 11.040€/m2
  • -2e arrondissement : 9.900 €/m2
  • -3e arrondissement : 9.780 €/m2
  • -4e arrondissement : 11.450 €/m2
  • -5e arrondissement : 10.000 €/m2
  • -6e arrondissement : 11.590 €/m2
  • -7e arrondissement : 11.200 €/m2
  • -8e arrondissement : 9.640 €/m2
  • -9e arrondissement : 8.630 €/m2
  • -10e arrondissement : 7.560 €/m2
  • -11e arrondissement : 8.070 €/m2
  • -12e arrondissement : 7.740 €/m2
  • -13e arrondissement : 7.290 €/m2
  • -14e arrondissement : 8.330 €/m2
  • -15e arrondissement : 8.540 €/m2
  • -16e arrondissement : 8.790 €/m2
  • -17e arrondissement : 8.380 €/m2
  • -18e arrondissement : 7.350 €/m2
  • -19e arrondissement : 6.550 €/m2
  • -20e arrondissement : 6.750 €/m2

*En données corrigées de variations saisonnières

Léo Monégier - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)