Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris 6
LaVieImmo.com

jeudi 14 février 2013 à 10h20
Zoom des villes

Le 6e, un arrondissement d'exception

Le 6e arrondissment de ParisLe 6e arrondissment de Paris (©Wikimedia Commons)

L’appétence pour le haut de gamme ne se dément pas et soutient l’activité dans l’arrondissement.

(BFM Immo) - Les agents immobiliers du 6e arrondissement gardent le sourire. Le quartier a beau être le plus cher de la capitale, la demande y est soutenue et les biens n’y restent généralement pas en vente plus de quelques semaines. « Les petites et moyennes surfaces sont toujours très recherchées », explique Arsia Golestaneh, responsable de l’agence ERA Saint-Sulpice. Celle-ci a récemment vendu un pied-à-terre de 15 m² rue de Vaugirard, à proximité du jardin du Luxembourg, pour 190 000 €. Rue Cassette, un appartement de 30 m² sur cour a trouvé preneur en deux jours pour 460 000 €. « Sur ce type de prestations, nous ne rencontrons aucune difficulté, reprend le professionnel. Sur les biens un peu plus grands, en revanche, le marché est moins fluide : l’offre se fait rare et les acheteurs plus hésitants ». Un schéma que l’on retrouve, quasiment à l’identique, dans la totalité des arrondissements parisiens.

Une demande toujours forte pour les biens d’exception

Mais si, comme le confirme Julien Merle-Béral, de l’agence Immobilière Vaneau, le marché des « appartements familiaux « classiques » » s’est bien « durci », le segment des biens de plus de 2 millions d’euros, lui, « est toujours très dynamique ». La demande ne faiblit pas pour les appartements exceptionnels. Entre autres biens haut de gamme, l’agence a récemment vendu deux appartements avenue de l’Observatoire : un de 160 m² pour 2,1 millions d’euros et un autre de 350 m², pour plus de 5,8 millions.

« La rue de Seine, la rue Bonaparte, la place Saint-Germain-des-Prés ou la rue Jacob sont, parmi beaucoup d’autres, autant d’« adresses pépites » qui continuent d’attirer une clientèle aisée, autant française qu’étrangère », renchérit Patrick Rissel, de Barnes.

Lire la suite
Interview

"Le haut de gamme se porte toujours bien"

Patrick Rissel, de l'agence Barnes Paris Rive GaucheTrois questions à Patrick Rissel, directeur délégué de l'agence Barnes Paris Rive Gauche, rue Bonaparte, dans le 6e arrondissement de Paris.

Comment se porte le marché haut de gamme dans le 6è arrondissement ? Patrick Rissel : Toujours bien. En dépit d’un léger ralentissement fin 2012, l’activité est toujours soutenue dans l’arrondissement, qui reste l’un des plus prisés de Paris. La rue de Seine, la rue Bonaparte, la place Saint-Germain-des-Prés ou la rue Jacob sont, parmi beaucoup d’autres, autant d’« adresses pépites » qui continuent d’a ...

Lire la suite
Tout savoir

La rue de l'Ecole de Médecine est réaménagée

La rue de l'Ecole de Médecine sera plus accessible aux piétonsL’arrondissement rénove l’illustre rue de l’Ecole de Médecine. Eclairage public et trottoirs sont réaménagés pour « le confort et la sécurité de tous » selon la mairie.

Améliorer la circulation de cet axe étroit, perpendiculaire au boulevard Saint-Michel. C’est l’objectif poursuivi par la mairie du 6e, qui souhaite en outre recalibrer les trottoirs « avec un espace plus important consacré aux piétons », indique le site de la mairie. L’arrêt de bus sera également rendu plus accessible aux personnes à mobilité réduite. D’a ...

Lire la suite