Prestige
LaVieImmo.com
PrestigePrestigelundi 6 mars 2017 à 14h22

Le styliste Tommy Hilfiger vend sa villa, un véritable joyau du Pop Art


Située sur la très sélect Golden Beach, où Bill Gates possède une maison, cette villa est célèbre par sa décoration Pop Art, oeuvre de l’architecte d’intérieur Martyn Lawrence Bullard. Elle est à vendre pour 26 millions d'euros.

(LaVieImmo.com) - les fans de Tommy Hilfiger vont désormais pouvoir s'offrir la villa du styliste américain, qui a revendu la marque de vêtements éponyme il y a 11 ans pour 1,6 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros). Célèbre par sa décoration Pop Art, mouvement artistique né en Grande-Bretagne dans les années 1950, la demeure est située à Golden Beach, une petite commune huppée qui se trouve à une trentaine de kilomètres au nord de Miami. Son prix? 27,5 millions de dollars (26 millions d'euros), annonce dans un communiqué l'agence de luxe Coldwell Banker en charge de la vente. Disposant d’une plage privée et d’une piscine, la propriété d'une surface habitable de 1.300 mètres carrés comprend notamment 7 chambres et 8 salles de bain.

Un architecte d’intérieur de renom

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Tommy Hilfiger et son épouse ont acquis cette demeure en 2013 pour un peu plus de 17 millions de dollars (16 millions d'euros), nous apprend le Los Angeles Times. Cette incroyable bâtisse a été décorée par l’architecte d’intérieur Martyn Lawrence Bullard, une référence dans le milieu. Certains médias le considèrent comme "l’ami des stars, pour qui il imagine des villas ou des appartements hauts en couleur". Le décorateur britannique aurait même été missionné par le chanteur Elton John pour concevoir sa nouvelle bâtisse. Il a également créé sa propre ligne de mobilier, et après avoir collaboré avec d'autres grands noms internationaux, comme Christofle, Haviland, Daum, Ann Sacks ou Schumacher, c'est à la nouvelle collection Madura que Martyn Lawrence Bullard a apporté sa patte, comme le rappelle SFR News.

Bien qu'ayant vu le jour par les oeuvres d’artistes britanniques comme les peintres Richard Hamilton et Eduardo Paolozzi ou le critique d’art Lawrence Alloway, le mouvement Pop Art a réellement pris de l’ampleur en Amérique, avec en tête d’affiche principale Andy Warhol. Selon le Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, le terme Pop Art indique que l’art prend appui sur la culture populaire de son temps, lui empruntant sa foi dans le pouvoir des images. Toutefois, si le Pop Art cite une culture propre à la société de consommation, c’est sur le mode de l’ironie, comme le donne à entendre la définition du peintre anglais Hamilton de sa production artistique: "populaire, éphémère, jetable, bon marché, produit en masse, spirituel, sexy, plein d’astuces, fascinant et qui rapporte gros".



>> Vous souhaitez vendre votre bien ? Estimez-le gratuitement

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)