Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Toulouse
LaVieImmo.com
Immo NeufImmo Neufvendredi 2 décembre 2011 à 09h55

Un promoteur toulousain lance la maison aux enchères


"Les Villas d'Adonis", mises aux enchères prochainement
"Les Villas d'Adonis", mises aux enchères prochainement
"Les Villas d'Adonis", mises aux enchères prochainement (©Crea Habitat)

Crea Habitat, promoteur immobilier toulousain, a décidé de mettre son programme de lotissement aux enchères sur Internet. Son objectif : « se passer d’intermédiaires coûteux », a indiqué au quotidien La Dépêche Cédric Bonnecaze, patron de la société. Une idée qui pourrait bien faire tâche d’huile.

(BFM Immo) - « La commercialisation classique d’un tel programme nécessite du temps (6 mois environ) et une part de budget conséquent consacré à la communication, la publicité, la rémunération des intermédiaires et de la force commerciale, etc… [...]. La chaîne du marketing et des intermédiaires ainsi supprimée, les acquéreurs internautes pourront donc bénéficier de l’économie réalisée par le promoteur.», est-il expliqué sur le site Internet de Crea Habitat.

D’où l’idée d’une mise aux enchères de son nouveau programme « Villas Adonis », situé dans la ville rose. Un gros coup de publicité, qui devrait permettre au promoteur de se passer des services « d’intermédiaires coûteux », estime le dirigeant à l'origine de ce projet, Cédric Bonnecaze. Mais aussi au particulier de pouvoir payer moins cher son bien. Cet événement, qui s'inscrit dans une logique « gagnant-gagnant» aura lieu du 12 au 16 décembre, rapporte La Dépêche.

Mise à prix : 199 000€

Les onze lots des « Villas Adonis », situés dans le quartier des Minimes, disposent d'une surface habitable d’environ 90 mètres carrés. Toutes les maisons sont par ailleurs pourvues d’un jardin, de taille variable : de 33,17 mètres carrés et jusqu’à 117,75 mètres carrés. La mise à prix est de « 199 000 €, pour un bien qui sera situé rue Adonis, à proximité du métro Barrière de Paris », précise le quotidien.

Avant la fin de la Loi Scellier

La valeur réelle des biens est quant à elle de 299 000 euros, indique le site ; des tarifs alignés sur ceux du quartier, certifie Crea Habitat. Les acquéreurs peuvent en théorie également toujours bénéficier de la défiscalisation Scellier, dans la mesure où la réservation est effectuée avant le 31 décembre 2012. En effet, malgré la chasse aux niches fiscales faites par l'Etat dans un contexte de « ralentissement de l’économie » et sur fond de « crise de la zone euro », la fin du dispositif Scellier est actée au 1er janvier 2013.

Pour consulter les prix immobiliers neuf en France et leur évolution depuis 1985 : cliquez ici

Léo Monégier - ©2021 BFM Immo

Programmes neufs

Programmes neufs

Guide Acheter dans le neuf

Guide Acheter dans le neuf

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 03/12/2011 à 14:53 par Tchotto.

    Le meilleur moyen d'éviter de se faire gruger lors d'un tel investissement ne serait-il pas que la partie acheteuse bloque le capital sur un compte commun dont l'accès nécessiterait la signature des 2 partes à chaque retrait d'argent correspondant à la tranche des travaux réellement effectués ? Plus de surprise , l'argent déposé rapporterait encore des intérêts dégressifs jusqu'au dernier centime. Les montants puisés seraient arrêtés d'un commun accord , sans aucune surprise . Le simple bon sens d'une telle procédure éviterait de voir ces promoteurs ou autres entrepreneurs de "partir avec la caisse " sans crier gare ! Hum !

  • 0 Reco 03/12/2011 à 12:28 par IMO46

    Et les promoteurs ils ont pas coûteux ?

  • 1 Reco 03/12/2011 à 10:15 par moi

    90 m2 = 90000 € ça fait cher le m2 de terrain
    199000 € plus les frais de notaire plus tle aie

  • 0 Reco 03/12/2011 à 09:06 par Promo

    Et surtout souhaitons bon courage au promoteur... pour trouver du foncier ensuite ! quelque chose de pas cohérent là dedans ! aucune garantie vérifiée, ni de garantie de livraison ! Le principe n'est pas ridicule mais le fondement de son utilisation l'est ! puisque dans tous les cas ce n'est pas le promoteur qui paye. Les frais d'adjudication sont aussi à payer par l'acheteur. entre 3 et 7 %. Nouveau principe de commercialisation sans garantie (pas de signature notaire...), et qui ne sera pas moins cher pour l'acheteur ! A déconseiller eu égard à l'état de notre réglementation !

  • 1 Reco 03/12/2011 à 06:46 par roland

    vente aux encheres egale vente dans l'etat sans aucune garanti.Attention prudence un credit vous engage.Que se cache derriere !

  • 1 Reco 03/12/2011 à 05:24 par pikrys

    Qu'est ce qu'ont ne ferait pas pour le profit...

  • 5 Reco 03/12/2011 à 04:25 par José

    Mort de rire !!! Ils vont se vendre + cher qu'en passant par un intermédiaire !

  • 1 Reco 02/12/2011 à 23:04 par vincent

    J'ai déjà eu l'occasion de voir de telles ventes aux enchères à Paris, concernant des appartements... la nouveauté ici n'est à mon sens pas le concept, mais la taille du lot mis en vente.

  • 1 Reco 02/12/2011 à 15:24 par ProMac

    J'aime bien le principe, et effectivement, si on peut éviter une tonne d'intermédiaires inutiles - pourquoi s'en priver ?