Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Uzès
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemercredi 9 janvier 2019 à 12h14

À vendre: un incroyable château qui abrite des œuvres de Picasso


Ce château est à vendre.
Ce château est à vendre.
Ce château est à vendre. (©Succession Picasso - Sotheby's International Realty)

VIDEO Le château de Castille, près d'Uzès en Provence, appartenait au légendaire historien de l’art et collectionneur britannique Douglas Cooper. Un ami proche de Picasso.

(LaVieImmo.com) - Un héritage architectural et artistique est à vendre 8,9 millions d'euros. Le château de Castille se situe près d'Uzès en Provence. Ce bâtiment construit au XIIIème siècle offre plus de 560 mètres carrés de surface habitable avec sept chambres, huit salles de bain, des salles de réception, un parc de deux hectares, un grand bassin, une maison de gardien et des dépendances.

Une demeure qui devrait correspondra aux riches acheteurs de la région amoureux du patrimoine. "Notre région attire une large proportion d’étrangers et d’investisseurs. En Occitanie, nous avons principalement des acheteurs domiciliés hors de France et des Parisiens à la recherche d’une maison secondaire ou d’une propriété pour s’installer une fois que leurs activités professionnelles auront cessées", explique Bruno Zermatti, de Montpellier Sotheby's International Realty, qui s'occupe de la vente. "À cela s’ajoute aussi les personnes souhaitant développer une activité hôtelière, location saisonnière, gîtes et chambres d’hôtes. Les biens les plus recherchés et donc les plus vendus sont les maisons et propriétés de charme anciennes et rénovées", estime-t-il.

L'héritage de Douglas Cooper

Mais ce bien en particulier a une histoire qui devrait en séduire plus d'un. Ce château abrite en effet quatre fresques originales de Picasso. Cette ancienne propriété du baron de Castille a été acquise en 1950 par le légendaire historien de l’art et collectionneur britannique Douglas Cooper qui la revend en 1977 à une grande famille française.

L'histoire de Douglas Cooper est digne d'un roman. L'homme est issu d’une famille anglo-australienne fortunée et a fait des études à Cambridge, Fribourg et à la Sorbonne. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a servi en France dans une unité d'ambulance britannique, et a reçu la médaille militaire française pour un transfert audacieux de soldats blessés à Bordeaux. Il a ensuite rejoint la Royal Air Force Intelligence Unit (unité d’espionnage de l’Armée de l’air britannique) et a été affecté au Caire et à Alexandrie, où il a servi comme interrogateur de soldats allemands capturés. La dernière fonction de Cooper pendant la guerre était le suivi des pillards nazis et le sauvetage d'œuvres d'art dans le cadre de la MFAA, la "Royal Air Force Intelligence, British Element, Monuments, Fine Arts, and Archives" qui est devenu célèbre grâce au film de George Clooney "Les Monuments Men" (2014). Un des succès les plus remarquables de Cooper dans ce rôle fut la découverte d'un grand nombre d'œuvres d'art volées et l'arrestation de l'un des conseillers artistiques personnels d’Hitler.

Un ami de Picasso

"L'importance de Cooper dans l'histoire de l'art vient du fait qu'il fût le premier à étudier et rassembler des œuvres des maîtres cubistes avec une diligence et une précision qui jusque-là avait été réservée seulement au travail des maîtres anciens", explique l'agence. Il est propriétaire d’une des plus importantes collections d’art du XXème siècle et ami proche d’un grand nombre d’artistes modernes comme Braque, Léger, Klee, Staël et Picasso.

Ce dernier fréquente assidûment la propriété et tente de convaincre, en vain, Douglas Cooper de la lui vendre en 1958. "Si Picasso ne réussit pas à convaincre Cooper de lui vendre le château de Castille, c’est cependant grâce à ce dernier qu’il découvrit sa future propriété. En effet, Douglas Cooper suggéra à Picasso d’acquérir le Château de Vauvenargues, à environ 12 kilomètres d’Aix-en-Provence", raconte Sotheby's International Realty.

Des fresques uniques

Et Picasso a réussi à convaincre le spécialiste de l'art de lui céder un mur. L’installation des gravures murales de Picasso à Castille est décrite dans le livre de Sally Fairweather “Picasso’s Concrete Sculptures” (Hudson Hills Press, New York, 1982). Selon Fairweather, lorsque Cooper décrivit en mai 1962 à Picasso comment Carl Nesjar avait gravé fidèlement ses dessins pour le "Colegio Oficial d'Arquitectos" à Barcelone, Picasso répondit : "Eh bien, si vous êtes si enthousiaste, donnez-moi votre mur et nous ferons quelque chose à Castille". Cooper demanda: "Quel mur?". Picasso a répondu : "Oh, celui de ce bâtiment dans le jardin".

Ces fresques sont évidemment classées monuments historiques, ainsi que la façade ou les colonnes. Un classement qui impose des règles à respecter en terme de restauration. Règles qui, avec le prix, effraient peut-être les acheteurs. En effet, ce bien est à vendre depuis 2015.

Diane Lacaze - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)