Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitevendredi 31 juillet 2020 à 15h46

A Lille, des squatteurs se seraient installés dans une maison et auraient affiché sur le grillage le numéro de téléphone de leur avocate


Vue de Lille
Vue de Lille
Vue de Lille (©Velvet - Wikipédia)

Une femme et ses enfants se seraient installés dans une maison de Lille, mettant ainsi en péril la vente de cette demeure. Organisés, ils ont accroché sur le grillage un panneau avec le numéro de téléphone d’une avocate et un extrait de l'article 226-4-2 du code pénal.

(BFM Immo) - Le méfait a lieu au nez et à la barbe de tous. La Voix du Nord raconte qu’à Lille, une femme et ses enfants se sont installés illégalement dans une maison. Ils ont accroché au grillage un panneau indiquant qu’une femme et ses enfants occupent cette maison qu’ils qualifient d’ “abandonnée”.

Ils ont également noté le numéro de téléphone d’une avocate lilloise ainsi qu’un extrait de l'article 226-4-2 du code pénal : “Le fait de forcer un tiers à quitter le lieu qu'il habite sans avoir obtenu le concours de l'Etat dans les conditions prévues à l'article L. 153-1 du code des procédures civiles d'exécution, à l'aide de manœuvres, menaces, voies de fait ou contraintes, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende”. La Voix du Nord raconte que les nouveaux occupants ont été rejoints par d’autres, et ont changé les serrures, plantés des géraniums et installés une tonnelle.

48h pour agir

La maison appartient à une vieille dame actuellement placée sous tutelle ne logeant pas dans la maison. C’est sa belle-fille qui a été alertée par les voisins. Le site SeLoger rappelle que “s’ils occupent le logement depuis moins de 48h, il s’agit d’un flagrant délit et vous pouvez donc contacter la police qui pourra les expulser. Si cela fait plus de 48h, la police n’est pas habilitée à les déloger, et vous devrez donc faire appel à la justice”.

Une procédure en justice qui risque de compromettre la vente de cette demeure. En effet, des retraités doivent acheter cette maison. L’acte définitif doit être signé mi-août. Une situation d’autant plus compliquée que ces derniers ont d’ores et déjà vendus leur propre logement.

D. L. - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 02/08/2020 à 09:37 par marc19

    La propriété privée est en péril ......................... ...............tout simplement . 48 h pour réagir, pourquoi pas 1 h ....................