Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitelundi 17 juillet 2017 à 09h19

La Barben, "le plus ancien château de Provence", est à vendre


Le château de la Barben est à vendre pour moins de 20 millions d'euros.
Le château de la Barben est à vendre pour moins de 20 millions d'euros.
Le château de la Barben est à vendre pour moins de 20 millions d'euros. (©Sotheby's International Realty)

Situé entre Salon-de-Provence et Aix-en-Provence, le château de la Barben est en vente pour moins de 20 millions d'euros. Cette ancienne forteresse médiévale a plus de 1000 ans d'histoire derrière elle.

(LaVieImmo.com) - "La Barben est le plus pittoresque et le plus ancien château de Provence". C'est ce qu'a écrit le célèbre peintre aixois Marius Granet après avoir séjourné à de nombreuses reprises dans cette ancienne forteresse médiévale classée aux monuments historiques. Érigée au XIe siècle pour la défense puis transformée en château de plaisance, la propriété provençale est aujourd'hui en vente. Son prix: 15 millions d'euros, sans les meubles. Ces derniers sont néanmoins proposés en option aux futurs acquéreurs, moyennant un surcoût dont le montant n'a pas précisé. L'annonce est disponible sur le site du réseau immobilier de prestige Sotheby’s International Realty.

Situé entre Salon-de-Provence et Aix-en-Provence, dans les Bouches-du-Rhône, le château de la Barben et ses dépendances couvrent une superficie totale de 5185 mètres carrés, "offrant de magnifiques vues verdoyantes sur la vallée", précise un communiqué de Sotheby's que BFM Business a pu consulter en exclusivité.

Un splendide jardin conçu par André Le Nôtre

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

Il comprend en outre une soixantaine de pièces dont chacune a ses spécificités architecturales ou décoratives. Parmi elles, "de somptueux et rares plafonds à la française et XVIIe siècle, des gypseries du XVIIIe siècle, un salon recouvert de peintures murales représentant Versailles, une grande salle parée de rares cuirs de Cordoue datant de 1680 provenant du château de Vauvenargues appartenant à Picasso (...)", ajoute Alexander Kraft, PDG de Sotheby’s International Realty France-Monaco.

Parmi les particularités qui font la beauté et la rareté de cet immense domaine de plus de 300 hectares, un splendide jardin à la française attribué à André Le Nôtre, célèbre jardinier de Louis XIV. Décrit comme "l’une des compositions les plus remarquables des jardins de château en Basse Provence à l’Epoque Classique", il se compose de sept parterres de buis, agrémentés de broderies fleuries. Au centre de l’un d'eux se dresse un séquoia géant, dont les semences furent rapportées d’Amérique à la suite de la guerre d’Indépendance (1775-1783).

500 ans sans changer de mains

Le château est mentionné pour la première fois en 1064 dans un cartulaire de l’abbaye de Saint Victor de Marseille, alors propriétaire des terres. Il a appartenu à d’illustres personnages parmi lesquels le roi René, qui en devient propriétaire en 1439 avant de le céder, 35 ans plus tard, à Jean II de Forbin. La Barben restera entre les mains de la famille Forbin durant cinq siècles.

En 1963, la propriété est vendue à André Pons, un ingénieur agricole, qui l'occupe entièrement avec sa famille et l'ouvre au public dès 1965. Elle est aujourd'hui habitée par sa fille aînée et son époux, tous deux âgés de plus de 70 ans. Mais la vie de châtelain étant un travail à temps plein, il est temps pour eux de passer la main, après y avoir entrepris d'importants travaux de rénovation.

les acheteurs intéressés par ce bien d'exception riche en histoire peuvent visiter leur future demeure cet été de 11 heures à 18 heures. Ils ont même la possibilité de passer la nuit dans l'une des chambres ou suites proposées à la Barben, moyennant 150 à 300 euros, petit déjeuner compris. Nous avons personnellement un petit coup coeur pour la chambre "Diane" qui comprend des meubles d’époque Louis XVI et une alcôve logeant un lit de 1,40 mètre de large. Petite mais royale.

Julien Mouret - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...