Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitemercredi 6 mars 2019 à 12h30

Le mannequin Emily Ratajkowski et son mari ne paient plus leur loyer à New York depuis 2 ans


Emily Ratajkowki et Sebastian Bear-McClard
Emily Ratajkowki et Sebastian Bear-McClard
Emily Ratajkowki et Sebastian Bear-McClard (©Steven Ryan - AFP)

Le couple se sert d'une loi new-yorkaise qui permet aux artistes "désargentés" de ne pas payer leur loyer.

(LaVieImmo.com) - Emily Ratajkowki et son mari, l'acteur et producteur Sebastian Bear-McClard, seraient-ils devenus radins? Depuis deux ans, les deux millionnaires - une fortune estimée à 6 millions de dollars pour elle et à 12 millions de dollars pour lui – ne paieraient plus leur loyer, selon un article du New York Post.

Le propriétaire de leur appartement new-yorkais affirme ne plus percevoir les 4.900 dollars de loyer mensuel depuis 2017. En cumulé, la dette du couple auprès de leur propriétaire dépasse désormais les 120.000 dollars. Une attitude qui agacerait fortement leurs voisins du 49 Bleecker Street, qui demanderaient leur expulsion, ainsi que de nombreux fans qui les interpellent sur les réseaux sociaux.

Pourtant, les deux stars utilisent "simplement" une loi qui leur permet de ne pas payer leur loyer. La loi "loft", adoptée en 1982, permet en principe aux artistes sans le sou d'avoir un toit. En effet, cette loi new-yorkaise empêche les propriétaires d'expulser les artistes désargentés qui vivent illégalement dans les lofts commerciaux.

Des documents obligatoires

Certes Emily Ratajkowki et Sebastian Bear-McClard n'ont pas de faibles revenus, mais la loi stipule que les locataires ne peuvent pas être expulsés si leur immeuble ne possède pas certains documents comme le certificat d'occupation ou des systèmes de sécurité, notamment incendie, aux normes. En 2010, la loi a été élargie et concerne également les bâtiments où les locataires n'ont pas accès à des issues de secours. Cela représente une centaine de bâtiments en plus. Le New York Post affirme que la loi pourrait une nouvelle fois être élargie.

Le bâtiment occupé par le couple ne disposerait pas d'un de ces documents nécessaires. A l'origine, c'est Sebastian Bear-McClard qui louait ce bien de 100 mètres carrés depuis 2013 (au 2e étage de l'immeuble). Lorsque son bail a expiré en 2017, il aurait décidé de ne plus payer son loyer puisqu'il ne risquait pas l'expulsion.

Diane Lacaze - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)