Insolite
LaVieImmo.com
InsoliteInsolitejeudi 20 septembre 2018 à 09h58

Une prison de Brest pourrait se transformer en appartements de luxe


La prison de Pontaniou pourrait être transformée.
La prison de Pontaniou pourrait être transformée.
La prison de Pontaniou pourrait être transformée. (©Moreau Henri - wikipedia)

L'ancienne prison de Brest, la prison de Pontaniou, va être réhabilitée. Elle pourrait être transformée en appartements haut-de-gamme.

(LaVieImmo.com) - Vous pourriez bientôt vivre luxueusement... dans une prison. En effet, l'ancienne prison de Brest, la prison de Pontaniou, pourrait être transformée en appartements haut-de-gamme. C'est en tout cas le projet du groupe François Ier, spécialiste de la restauration immobilière. Le bureau de Brest Métropole va étudier l'idée vendredi 28 septembre.

Brest Métropole est en train de redonner un coup de fouet à Recouvrance, un quartier populaire au cœur de Brest qui s'était dégradé ces dernières années. Les élus voudraient créer plus de logements et de plus grande taille, créer des promenades urbaines notamment le long de la Penfeld (un fleuve côtier), relancer les petits commerces, transformer des anciens ateliers en cinémas ou en médiathèques, … La réhabilitation de la prison en fait donc partie.

L'intégrité du lieu doit être respectée

Brest Métropole avait racheté le lieu en 1997 pour 30.500 euros, selon Le Télégramme. Mais la collectivité n'avait ni projet ni argent pour le restaurer. Rien n'avait donc été entrepris jusqu'alors. Aujourd'hui, le groupe François Ier serait prêt à racheter la prison pour 250.000 euros, d'après le quotidien breton. France Domaine estimait le lieu à 650.000 euros. Mais l'architecte des bâtiments de France a exigé que l'intégrité du lieu soit respectée, ce qui diminue les surfaces exploitables. Une trentaine d'appartements pourraient donc être construits tout en gardant l'identité du lieu.

Le travail risque d'être titanesque puisque ce bâtiment, très riche en histoire, est désaffecté depuis que la prison a définitivement fermé ses portes en 1990. Les premières pierres ont été posées en 1667. Il s'agissait alors d'un asile géré par des religieuses. Il a ensuite servi de maison de correction pour des "filles de mauvaise vie", jusqu'à ce qu'un incendie ravage les bâtiments en 1782. Le lieu actuel a été construit entre 1809 et 1814 par Jean-Nicolas Trouille et passait, à l'époque, pour une prison aux conditions de détention exemplaires. Elle était réservée aux militaires de la marine et ouvriers de l'arsenal. Mais en 1942, la prison civile du Bouguen est bombardée. Les prisonniers de droit commun, mais aussi politiques ou des résistants sont donc parqués à Pontaniou. Un lieu hautement symbolique pour les anciens combattants. Elle est restée une prison civile jusqu'à sa fermeture. Reste à savoir si les futurs acheteurs auront envie de vivre dans ce bâtiment chargé d'histoire.

>> A Lyon, la prison se reconvertit en logements

Diane Lacaze - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)