Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Magazine immobilier
LaVieImmo.com
Les archives du magazine La Vie Immobilière
La Vie immobilière N° 18Paru le dimanche 1 juin 2008 à 00h00

Intermédiaires d'un nouveau genre


Vendre son logement sans passer par une agence demande une disponibilité peu conciliable avec une vie active. « Il y avait là une vraie demande non satisfaite », raconte Sylvie Adès, ancienne négociatrice immobilière et créatrice, avec Pascal Vaillant, de la société le Standard de l'Immobilier. L'idée est simple : servir de secrétariat aux vendeurs en assurant la gestion des visites. « Nous faisons uniquement du service à la personne, précise-t-elle. Nous n'intervenons pas dans la transaction. »

Après la signature d'un contrat sans obligation de résultat, le vendeur passe des annonces en indiquant le téléphone de la société. « Nous réceptionnons les appels, organisons les visites et faisons un rapport détaillé au propriétaire qui, ensuite, choisit son futur acquéreur, explique-t-elle. Nous n'intervenons ni dans ce choix, ni dans les négociations, ni dans les démarches. » Prix de la prestation : 500 euros d'acompte, qui reste acquis, et 1 % du prix hors taxes de la transaction si elle aboutit (l'acompte est alors déduit). « Cela reste largement inférieur aux 5 % prélevés en moyenne par les agences », sourit-elle.

La formule remporte un certain succès et fait grincer les dents des professionnels. « Ils jouent sur les mots en disant qu'ils font du service à la personne, réagit René Pallincourt, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim). Mais ils font en fait de l'entremise immobilière : il y a un acheteur, un vendeur, une commission. » S'il récrimine, c'est que les agents immobiliers sont soumis à une réglementation stricte, notamment l'obligation d'avoir une carte professionnelle. « Nous pourrions en avoir une, mais nous sommes couverts juridiquement, assure Sylvie Adès. C'est comme si le vendeur laissait ses clés à sa gardienne pour faire les visites »

www.standardimmobilier.fr

Jean-Marie Benoist