Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Interview
LaVieImmo.com
InterviewInterviewvendredi 27 septembre 2019 à 12h00

Suppression de la taxe d'habitation: la maire de Mulhouse a peur que sa ville perde son autonomie fiscale


Michèle Lutz, maire (LR) de Mulhouse.
Michèle Lutz, maire (LR) de Mulhouse.
Michèle Lutz, maire (LR) de Mulhouse. (©Valetine Zeler - AFP)

Avec la suppression annoncée de la taxe d'habitation, source majeure de financement des communes, la maire (LR) de Mulhouse Michèle Lutz redoute de voir sa ville privée de son autonomie fiscale, dans un entretien à l'AFP.

La suppression prochaine de la taxe d'habitation a-t-elle un impact sur l'élaboration du budget de votre commune ?

Michèle Lutz : Ce qui est un peu inquiétant, là où l'on n'a pas de certitude, c'est sur la pérennité de la compensation [le transfert aux communes de la part de la taxe sur le foncier bâti perçue par les départements]. Est-ce pluriannuel ? Est-ce constant ? Nos budgets s'élaborent d'année en année mais il faut que nous ayons une vision claire pour nous projeter dans le budget de l'année suivante. Qui plus est, les budgets des projets sont souvent phasés sur plusieurs années.

Nous n'avons pas de projet retardé ou gelé mais nous essayons d'avoir le maximum d'informations pour essayer d'élaborer un budget cohérent et le plus juste possible. J'espère avoir une certitude au moment où nous monterons les budgets de l'année suivante. Un des risques serait que nous engagions des projets moins ambitieux ou que nous les étalions sur plusieurs années budgétaires.

Sans la taxe d'habitation, la taxe foncière sera le seul impôt local, cela affaiblit-il le lien entre les administrés et la commune ?

Michèle Lutz: Le pouvoir de lever l'impôt de l'élu issu du suffrage universel fait partie pour moi des pouvoirs fondamentaux de la démocratie. Il y a l'autonomie fiscale et l'autonomie financière. Avons-nous encore une autonomie fiscale ou bien n'est-elle plus que financière ?

À Mulhouse, l'impôt foncier est payé par 34% de la population, ce qui est très peu. Cet impôt est acquitté uniquement par les propriétaires. La réforme modifie considérablement le rapport avec la collectivité. Un contribuable qui n'était redevable des impôts locaux qu'à travers la taxe d'habitation devient juste un usager, ce qui peut être assez délétère pour les liens que nous avons avec les administrés.

Que pensez-vous de l'inquiétude des professionnels du bâtiment, qui craignent de voir la construction de logements plombée par cette réforme ?

Michèle Lutz: J'ai rencontré les représentants du BTP il y a quelques heures. N'agitons pas le chiffon rouge avant l'heure. Pour l'instant, cette crainte est infondée, en tout cas pour ma commune. On n'a pas assez d'éléments pour penser que la suppression de la taxe d'habitation impacte leurs marchés.

Avec AFP

Propos recueillis par LaVieImmo.com - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)