Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Lexique
LaVieImmo.com

Lexique

Taxe de séjour

Villes et villages touristiques français peuvent demander aux vacanciers de passage, par l’intermédiaire des hébergeurs, un impôt de l’ordre de 0,20 centimes à 1,50 euros par jour, et par personne. C’est la taxe de séjour et elle est votée en amont par la municipalité.

Le prélèvement s’effectue en deux temps. Tout d’abord, les vacanciers paient la taxe de séjour à l’hébergeur (camping, hôtel, location saisonnière meublée, chambre d’hôtes…) ; puis, ce dernier paie la taxe à la collectivité. Une taxe départementale peut être sollicitée par le département de la commune.

Certains touristes sont de facto exonérés : les enfants de moins de 13 ans, les fonctionnaires envoyés en mission, et les bénéficiaires des aides sociales. Les familles nombreuses, quant à elles, bénéficient d’une réduction jaugée par la mairie.

Enfin, la taxe de séjour sert à financer l’attrait touristique de la commune.

Pour la première fois depuis de nombreux mois, la dernière enquête d’opinion de la Banque de France auprès des banques révèle une stabilisation de la demande des ménages.