Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 19 janvier 2021 à 16h00

Aides à la rénovation: Des entreprises sans label RGE pourront réaliser les travaux


Aides à la rénovation des bâtiments: l'Etat assouplit l'éligibilité des entreprises
Aides à la rénovation des bâtiments: l'Etat assouplit l'éligibilité des entreprises
Aides à la rénovation des bâtiments: l'Etat assouplit l'éligibilité des entreprises (©Bbollinger - Pixabay)

L'Etat a décidé d'assouplir le statut qui permet aux entreprises de réaliser des travaux de rénovation qui seront remboursés par des aides publiques. Mais cet assouplissement sera temporaire.

(BFM Immo) - L'Etat a assoupli le statut qui permet aux entreprises de proposer aux particulier des travaux de rénovation remboursés par des aides publiques, a annoncé le gouvernement, précisant qu'il ne s'agissait que d'une mesure temporaire. Le gouvernement mène depuis le 1er janvier une "expérimentation pour simplifier l'accès des petites entreprises et des artisans au marché de la rénovation énergétique", annonce dans un communiqué le ministère de l'Economie et des Finances.

La rénovation énergétique des bâtiments est l'un des grands axes du plan de relance présenté l'an dernier par le gouvernement dans l'idée de sortir durablement l'économie de la crise du covid-19. Plusieurs milliards d'euros sont destinés à soutenir la rénovation, dont notamment une importante enveloppe dédiée à la principale aide aux particuliers, MaPrimeRénov'. Mais, pour en bénéficier, les travaux doivent être effectués par une entreprise qui détient un label, RGE pour "reconnu garant de l'environnement", et le secteur du bâtiment juge que trop de petits groupes renoncent à le demander par crainte d'une procédure trop difficile.

>> Partenariat BFM Immo : Simulez votre éligibilité aux aides de l’Etat pour isoler votre logement

Limite de 3 chantiers

Désormais, pour une petite entreprise ou un artisan, il sera possible de proposer des prestations remboursées "sans détenir avant le début des travaux la mention RGE, dans la limite de trois chantiers jusqu'à fin 2022", explique le gouvernement. Les entreprises devront néanmoins justifier de deux ans d'ancienneté et seront évaluées au coup par coup par différents organismes de labellisation, sur leur devis puis sur le résultat concret de leurs travaux. "Une fois les travaux jugés conformes, les entreprises peuvent facturer le particulier", précise le gouvernement.

Cet assouplissement ne doit avoir qu'une durée limitée, le gouvernement précisant qu'il s'agissait de mettre "le pied à l'étrier" des artisans et des petits groupes pour demander le label RGE.

Avec AFP

D. L. - ©2021 BFM Immo

Devis Travaux

Devis Travaux

Diagnostics

Diagnostics

Primes énergies

Primes énergies


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)