Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitervendredi 2 février 2018 à 16h04

Cette assurance vous couvre en cas de revente à perte de votre logement


La garantie revente refait parler d'elle
La garantie revente refait parler d'elle
La garantie revente refait parler d'elle (©Patrick Kovarik - AFP)

La garantie revente refait parler d'elle. Proposé par les banques et les courtiers, ce produit permet de compenser tout ou partie de l'éventuelle moins-value engendrée lors de la vente précipitée de votre bien immobilier.

(LaVieImmo.com) - Licenciement, mutation professionnelle, divorce ou séparation, invalidité... Ces moments difficiles de la vie entraînent parfois des imprévus qu'il faut gérer dans l'urgence, comme la revente à perte de son logement. Pour y palier, banques et sociétés de courtage proposent de souscrire au moment de l'achat un produit d'assurance permettant de se couvrir contre ce risque financier.

Son nom: la garantie revente. La plupart sont valables pour une durée de cinq ans suivant l'acquisition du bien, quel que soit l'usage que l'on en fait (résidence principale, résidence secondaire ou immobilier locatif). Si ces garanties existent depuis longtemps, elles reviennent sur le devant de la scène.

Bon timing ?

Cette semaine, la Banque Postale a justement communiqué sur son produit, gratuit pour le propriétaire occupant mais payant pour celui qui loue un logement. Côté garanties, variables selon les contrats, l'établissement indemnise jusqu’à 20.000 euros dans la limite de 10% du prix d’achat de la transaction (hors frais d'agence).

Rien de nouveau sur cette offre, mais le moment est opportun pour en reparler. Car la garantie revente peut rassurer les acheteurs qui craignent un brusque retournement du marché immobilier, les prix continuant de flamber dans les grandes villes de France... mais jusqu'à quand? Il faut dire que le scénario peut faire peur: acheter un appartement au plus haut, et être contraint de le revendre quelques mois ou années plus tard moins cher que son prix d'achat initial.

La perspective d'enregistrer une moins-value: voilà qui justifierait alors pleinement la souscription d'un tel produit. Autre explication qui laisse penser que de plus en plus de banques vont de nouveau en assurer sa promotion: la nouvelle donne de l'assurance emprunteur. Un courtier estime qu'en perdant des marges sur l'assurance de prêt, que tous les emprunteurs peuvent résilier annuellement depuis le 1er janvier, les banques vont forcément être tentées de vendre d'autres produits. Celui-ci pourrait donc en faire partie.

Marie Coeurderoy édité par J.M.

LaVieImmo.com - ©2018 LaVieImmo

Devis Travaux

Devis Travaux

Diagnostics

Diagnostics

Primes énergies

Primes énergies
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

Estimation de bien

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...