Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitervendredi 13 juillet 2012 à 11h20

La certification BBC, une tendance en hausse


(BFM Immo) - L’association Promotelec s’intéresse aux « tendances de la construction neuve », en particulier au BBC, qui s’impose peu à peu dans la construction en France. Et c’est une bonne chose, puisqu’il deviendra obligatoire dès janvier 2013 pour l’ensemble du parc immobilier en construction, comme le prévoit la nouvelle règlementation thermique (RT) 2012.

Les immeubles collectifs sont les meilleurs élèves, 75 % des constructions de logements collectifs en 2011 étaient BBC. Les maisons individuelles sont bien moins isolantes : « seuls 9,9 % des permis de construire obtiennent un label au niveau BBC-EFFinergie », affirme Promotelec. Les logements individuels BBC sont cependant en nette augmentation : 50 % de plus en 2011 par rapport à 2010.

L. Ma. - ©2021 BFM Immo

Devis Travaux

Devis Travaux

Diagnostics

Diagnostics

Primes énergies

Primes énergies


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

  • 0 Reco 15/07/2012 à 23:46 par L'enclume

    Le prix du neuf va monter.

  • 0 Reco 13/07/2012 à 13:12 par Beware

    ça ne reste qu'une demande de labellisation... qui n'aboutit pas forcément. En gros face à la généralisation des projets lancés, chaque promoteur appose son "BBC" sur sa plaquette sans forcément avoir la garantie que tel sera le cas.
    Ce qui serait intéressant d'étudier c'est la non obtention de ce label à l'issue de la construction. Quid du recours en justice ? quid des droits au PTZ+ perçus ? A-t-on des retours de projets qui n'ont pas eu le BBC ?

    J'ai d'ailleurs hâte de découvrir la concrétisation de ce que va être la RT2012. Car outre un indice Bbio max qui définira une optimisation du bâti, il y aura également le recours aux énergies renouvelables via différents procédés (PAC, panneaux solaires ou photovoltaïques, ...). Or tout ceci aura un coût non négligeable qui va encore alourdir les prix des constructions neuves.
    Déjà qu'on observe un fléchissement (suivant les régions on peut même parler d'un effondrement) des ventes en futur état d'achèvement ; alors on ne peut qu'être circonspect quant à l'évolution de l'immobilier neuf en France.

  • 0 Reco 13/07/2012 à 13:02 par antoine

    on accepte pas la critique, la vie imo?