Mieux Habiter
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitervendredi 22 décembre 2017 à 15h04

On ne touche pas aux objets encombrants du voisin


(LaVieImmo.com) - Personne n'a le droit d'enlever de sa propre initiative les objets des voisins qui encombrent les cours, escaliers ou couloirs. Le principe rappelé par la Cour de cassation est qu'avant de prendre les choses en main, il faut avoir mis en demeure le fautif de respecter ses engagements et obtenu du juge l'autorisation d'agir soi-même.

Mais pour obtenir ce droit, encore faut-il que l'utilisation con Test ée des parties communes d'un immeuble soit aussi contraire aux obligations ou aux engagements de cet habitant, c'est-à-dire contraire à un règlement de copropriété ou aux clauses d'un bail. Si toutes ces conditions ne sont pas réunies, personne ne peut toucher aux pots de fleurs, poussettes ou autres trottinettes des voisins qui encombrent le passage. Personne ne peut se substituer à un habitant dans l'exécution des obligations qui lui incombent, répète la Cour. Ce dernier serait alors fondé à réclamer l'indemnisation de ses objets détruits ou disparus.

D'une manière générale, pour exiger l'exécution d'une obligation, pour se substituer à celui qui doit l'accomplir ou pour lui demander des indemnités pour son retard, il faut d'abord l'avoir mis en demeure de s'exécuter en lui laissant un délai raisonnable, ont déjà jugé les magistrats en septembre dernier. Les simples lettres de réclamation ne suffisent pas.

En janvier 2017, la Cour avait aussi jugé que l'installation de pots de fleurs ou d'objets difficiles à déplacer pouvait être comprise comme une volonté d'appropriation d'une partie commune. Là encore, quelles que soient les paroles rassurantes de l'auteur de l'encombrement, les autres peuvent le sommer de tout faire disparaître, avait tranché la Cour.

Avec AFP

LaVieImmo.com - ©2018 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...