Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Saclay
LaVieImmo.com
Mieux HabiterMieux Habitermardi 25 juin 2019 à 13h53

Paris-Saclay mise sur la géothermie pour se chauffer... et se refroidir


Vue de Saclay
Vue de Saclay
Vue de Saclay (©Google Maps)

François de Rugy, ministre de la Transition énergétique, a inauguré le réseau de chaleur et de froid du plateau de Saclay. Ce dispositif sera alimenté par géothermie et par récupération d'énergie afin de produire 40 mégawatts de chaleur et 10 mégawatts de froid par an.

(LaVieImmo.com) - Le ministre de la Transition énergétique François de Rugy a inauguré lundi 25 juin le réseau de chaleur et de froid du plateau de Saclay (en Essonne et dans les Yvelines, au sud-ouest de Paris), une installation de dernière génération qui s'appuie sur la géothermie. Mené par l'établissement public d'aménagement EPA Paris-Saclay, le projet représente un investissement de 50 millions d'euros, dont 10 millions d'euros de subvention de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), "bras armé de l'État", a souligné François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire.

Le réseau doit permettre d'alimenter en chauffage l'ensemble des bâtiments installés dans la zone, qui inclura à terme des universités, des centres de recherche, des logements ainsi que des commerces. Au total, les 25 kilomètres du réseau desserviront une surface de 2,1 millions de mètres carrés. Le réseau sera alimenté par géothermie et par récupération d'énergie afin de produire 40 mégawatts (MW) de chaleur et 10 MW de froid par an. Un dispositif de chaudières à gaz a été prévu en complément afin de répondre aux pics de consommation en hiver.

>> Notre simulateur gratuit pour calculer les aides auxquelles vous avez droit pour vos travaux de rénovation énergétique

Ce réseau de dernière génération se caractérise par "des infrastructures décentralisées reliées entre elles", avait expliqué Nicolas Eyraud, directeur du projet à l'EPA Paris-Saclay, lors d'une présentation à la presse, quelques semaines avant l'inauguration. Il favorise ainsi "les échanges d'énergie", avait-il ajouté.

"Adaptation au dérèglement climatique"

Thierry Franck de Préaumont, président du groupe Idex avec lequel l'EPA Paris-Saclay a signé un contrat de CREM (Conception, réalisation, exploitation, maintenance), a décrit un "réseau interactif", qui "récupère et mobilise l'énergie au plus près du consommateur". Il a insisté sur leur importance en période de canicule, puisqu'ils "permettent de réduire l'effet îlots de chaleur qui existe au-dessus des métropoles".

D'après François de Rugy, le projet prend en compte "cette adaptation au dérèglement climatique qu'il faut d'ores et déjà conduire en même temps que nous luttons contre [ses] causes". En produisant sa propre énergie, la France se prémunit aussi "contre l'augmentation des cours du pétrole, du gaz" et garde une "maîtrise des prix pour les consommateurs", selon le ministre.

5% des Français raccordés à un réseau

Pour les utilisateurs, cette solution revient moins cher par rapport à un cas de figure dans lequel chaque bâtiment installerait un dispositif à base d'énergie renouvelable. La chaleur représente la moitié de la consommation d'énergie en France et provient à 85% d'énergies non renouvelables. A l'inverse, 56% des énergies utilisées par les réseaux de chaleur sont renouvelables. "Ce n'est pas qu'un réseau d'échange de chaud et de froid, c'est vraiment un réseau de 5e génération, parce qu'on veut y associer d'autres sources d'énergie", a ajouté Philippe Van de Maele, directeur général de l'EPA Paris-Saclay. 30% des toitures sont par exemple réservées à des équipements photovoltaïques.

En 2017, il existait 761 réseaux de chaleur en France, soit 5.300 kilomètres, et 23 réseaux de froid. Seuls 5% des Français y étaient raccordés. La loi de programmation énergétique ambitionne de "multiplier par cinq la quantité de chaleur et de froid livrée par les réseaux de chaleur et de froid, à l'horizon 2030" par rapport à 2012.

Avec AFP

LaVieImmo.com - ©2019 LaVieImmo

Devis Travaux

Devis Travaux

Diagnostics

Diagnostics

Primes énergies

Primes énergies


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)