Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Placement
LaVieImmo.com
PlacementPlacementjeudi 12 décembre 2019 à 05h30

Par crainte pour leur retraite, les Français ont-ils raison d'investir dans l'immobilier?


Les Français craignent pour leur retraite
Les Français craignent pour leur retraite
Les Français craignent pour leur retraite (©Patrick Kovarick - AFP)

66% des projets d’investissements locatifs sont liés à un sentiment d’insécurité financière quant à la retraite. Une fois leur projet réalisé, une très grande majorité des acquéreurs se dit plus serein sur ce plan.

(BFM Immo) - Réforme ou pas, les Français ne sont pas sereins face à la retraite. Une étude menée par le cabinet d'études Elabe dans le cadre de la réforme des retraites constatait que les Français en général – et pas seulement les bénéficiaires des régimes spéciaux et les fonctionnaires – se montrent inquiets pour leur retraite. “Même si 64 % des Français sont favorables au principe de la création d’un système universel de retraite par points pour les salariés du public, les salariés du privé et les indépendants, ils n’en restent pas moins inquiets de voir le montant de leur pension de retraite diminuer (70% des citations)”, détaillait le sondage publié le 1er décembre et réalisé pour Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne.

De son côté, le courtier Empruntis assure que 66% des demandes de financement qu’il reçoit dans le cadre d’un investissement locatif sont justement liée à un sentiment d’insécurité financière quant à la retraite. “Les Français ont besoin de réassurance quant à leur niveau de pouvoir d’achat durant leur retraite” affirme Ulrich Maurel, porte-parole d’Empruntis et président du directoire de la Compagnie européenne de crédit. “L’investissement locatif, notamment dans l’ancien, reste une piste très plébiscitée par nos clients du fait notamment des taux actuels très bas”. Par ailleurs, 32% des Français qui ont réalisé ce type de projet l’ont fait pour des raisons de défiscalisation, toujours selon Empruntis.

>> Partenariat BFM Business : découvrez les raisons d'investir dans les SCPI de rendement CORUM

Et les Français qui achètent pour leur retraite semblent plutôt gagnants. “Parmi les 59% de nos clients qui ont concrétisé leur projet d’investissement locatif ces deux dernières années, ils sont 85% à se sentir plus sereins lorsqu’ils évoquent les perspectives de leur retraite. Signe des temps, ceux qui n’ont pas fait aboutir leur projet se disent prêts à 74%, à renouveler leur demande pour conforter leur sécurité financière au moment de la retraite”, précise Ulrich Maurel.

Attention aux retraitées

Une autre étude, de SeLoger cette-fois, constate que les Français qui n’auront pas acheté pour leur retraite auront beaucoup de mal à se loger, en tout cas dans les villes où l’immobilier est le plus cher. Hors pensions de réversion, la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees) évalue la pension moyenne d’un retraité à 1.933 euros bruts mensuels (soit 1.758 euros nets) et celle d’une retraitée à 1.123 euros bruts mensuels (soit 1.021 euros nets). S’ils vivent ensemble, deux retraités pourront cumuler leurs pensions. Celles-ci atteindront alors un total de 2.779 euros nets mensuels, en moyenne. Un propriétaire attendant de ses locataires que leurs revenus cumulés puissent couvrir trois fois le montant du loyer, un couple de retraités disposera, en moyenne, d’un budget “location-logement” de 926 € par mois. SeLoger constate donc que le couple pourra, certes, louer 109 m² à Limoges ou 107 m² à Saint-Etienne, mais à peine 32 m² à Paris.

Pire, une retraitée seule, connaîtra de vraies difficultés. Le salaire des femmes est, en moyenne, inférieur de 18,5% à celui des hommes selon l’Insee. Le montant de leurs pensions de retraite – une fois les pensions de réversion versées – est inférieur de 40% à celui des hommes (1.388 euros contre 1.955 euros selon la Drees). Elle pourra donc louer 50m² à Limoges, 47 m² au Mans mais seulement 14m² à Paris et 28 m² à Aix-en-Provence.

Méthodologie de l’étude Empruntis: Sondage réalisé sur un échantillon de porteurs de projet en investissement locatif ayant demandé un financement auprès d’Empruntis entre le 1er janvier 2018 et le 30 Octobre 2019.

Méthodologie de l’étude SeLoger: Pour déterminer la superficie que peut louer un retraité, SeLoger a divisé le loyer maximum qu'il pouvait payer chaque mois pour se loger (pension de retraite nette divisée par 3) par le prix au mètre carré à la location, charges comprises, pratiqué dans chaque ville. Par exemple, à Paris, le loyer moyen, charges comprises, d'un 57 m² est de 1.617 € par mois, soit 28,26 € du m². Pour un retraité parisien dont la pension nette, se chiffre à 1.777 €, le loyer maximum est de 592 € par mois. Que divisent 28,26. Ce qui nous donne 20,87 m², arrondis à 20 m².

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Guide loi Pinel

Guide loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation loi Pinel

Simulation Censi Bouvard

Simulation Censi Bouvard


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)