Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 22 janvier 2019 à 13h59

À Paris, un mystérieux hôtel particulier s'est vendu 52.000 euros du mètre carré


Un nouveau record de prix au mètre carré devrait être battu en 2018 à Paris.
Un nouveau record de prix au mètre carré devrait être battu en 2018 à Paris.
Un nouveau record de prix au mètre carré devrait être battu en 2018 à Paris. (©Lionel Bonaventure - AFP)

Dans la capitale, le prix moyen d'un bien de luxe a atteint, l'an dernier, 2,52 millions d'euros. Mais un hôtel particulier rive gauche a vu son prix s'envoler.

(LaVieImmo.com) - 2018 a été une belle année pour l'immobilier de luxe. Alexander Kraft, PDG de Sotheby's International Realty France précise que le volume des ventes dans toute la France (au sein de son réseau) a atteint 901 millions d'euros, soit une hausse de 36% par rapport à 2017. Un marché dominé par les locaux. " Bien qu’habituellement au moins 50% de nos clients viennent de l’étranger, environ 65% de nos acheteurs étaient français en 2018. Il s’agit de Français avec une résidence dans l’Hexagone mais aussi de plus en plus d’expatriés qui retournent en France, soit de Londres à cause du Brexit, soit d’Asie et du Moyen-Orient. La stabilité économique et financière de la France a aussi amené de nombreux fonds français et européens à acheter à Paris car la ville offre encore des opportunités à des prix intéressants par rapport à d’autres métropoles mondiales", précise-t-il.

Si l'ensemble du territoire a bénéficié de la reprise, "Paris était indéniablement le marché le plus actif dans l'Hexagone", détaille Alexander Kraft. "Particulièrement dans le segment du très haut de gamme, c’est-à-dire pour les transactions entre 10 et 50 millions euros, nous avons vu une activité étonnante, la plus forte depuis plus de 20 ans".

Un nouveau record ?

Pour le haut-de-gamme en général, "2018 est l'année la plus active depuis 2008 à Paris". Le groupe a réalisé plus de 10 ventes à plus de 10 millions d'euros. Et le prix moyen de vente dans la capitale a atteint 2,52 millions d'euros, "soit le prix le plus élevé des 30 dernières années". Le rythme des ventes est tel que certains biens se sont vendus en moins de 24 heures. "Un phénomène connu surtout de Londres ou de New York pendant les années de boom immobilier", estime Sotheby's International Realty.

Un bien s'est spécialement démarqué. Un hôtel particulier s'est vendu 52.000 euros du mètre carré. Un nouveau record. Contacté par BFM Lavieimmo, Sotheby's International Realty a donné quelques informations. "Il a été vendu plus de 20 millions d'euros et est situé dans le 6ème arrondissement entre la Seine et les Invalides". Thierry Delesalle, notaire à Paris, nous précise néanmoins que cette vente n'est pas encore enregistrée chez les notaires. Cela signifie donc qu'elle a dû avoir lieu les dernières semaines de l'année. Il précise également qu'on "ne connait pas la superficie d'un hôtel particulier car la loi carrez ne s'y applique pas".

Pour rappel, la loi Carrez définit une surface qui correspond à la "superficie des planchers des locaux clos et couverts après déduction des surfaces occupées par les murs, cloisons, marches et cages d'escalier, gaines, embrasures de portes et de fenêtres" qui ne tient pas compte des "parties des locaux d'une hauteur inférieure à 1,80 mètre", comme l'indique le décret 97-532 du 23 mai 1997. Mais cette définition ne s'applique que pour les copropriétés et ne concerne pas les maisons, hôtels particuliers ou logements vendus sur plan.

On devrait quoi qu'il en soit en savoir plus sur cet hôtel particulier hors de prix lors de la conférence annuelle des notaires d'ici quelques semaines, qui communique chaque année sur les transactions les plus onéreuses. Car, à ce niveau, la vente réalisée par l'intermède de Sotheby's International Realty battrait tous les records historiques. En 2017, un duplex de 310 mètres carrés à Invalides dans le VIIème arrondissement s'était vendu 38.700 euros du mètre carré par exemple. Et l'an dernier, les notaires – qui n'ont pas encore communiqué sur toutes les ventes de 2018 – avaient déjà enregistré un nouveau record pour un studio de 59 mètres carrés dans le XVIème arrondissement, à Porte Dauphine vendu 2,4 millions d'euros, soit 40.680 euros du mètre carré.

"Les acheteurs dans le segment très haut de gamme sont de nouveau prêts à payer des prix extraordinaires pour des biens exceptionnels sans le moindre défaut qui sont parfaitement localisés, rénovés et décorés", précise Alexander Kraft.

Diane Lacaze - ©2019 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)