Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 10 avril 2020 à 15h53

Avant la crise du coronavirus, les prix immobiliers continuaient de s'envoler


Les prix ont augmenté au 4eme trimestre 2019
Les prix ont augmenté au 4eme trimestre 2019
Les prix ont augmenté au 4eme trimestre 2019 (©AFP)

Au quatrième trimestre 2019, les prix des logements anciens ont progressé de 1,3% en France, par rapport au troisième trimestre. Sur un an, la hausse a atteint 3,7%, selon une note publiée par l'Insee cette semaine.

(BFM Immo) - Fin 2019, les prix des logements anciens ont continué de progresser. L’indice notaires-Insee publié cette semaine montre qu’ils ont augmenté de 1,3% au quatrième trimestre 2019 par rapport au troisième trimestre. Au troisième trimestre, ils avaient connu une hausse de 1% et de 0,7% au deuxième trimestre. Sur un an, la hausse des prix a atteint 3,7%.

Les notaires et l’Insee constatent que “comme observé depuis fin 2016, la hausse est plus marqué pour les appartements (+5,2% en un an) que pour les maisons (+2,6%).

Hausse des prix rapide en Ile-de-France

En Ile-de-France, les prix des logements anciens en Île-de-France ont augmenté plus rapidement au quatrième trimestre qu’aux trimestres précédents. En effet, la hausse est de 1,5% par rapport au troisième trimestre, contre 1% au troisième trimestre et 0,8% au deuxième. Sur un an, les prix ont augmenté de 3,9 % entre le quatrième trimestre 2018 et le quatrième trimestre 2019, après 3,6 % les deux trimestres précédents.

Pour les appartements, les prix ont augmenté de 5,6% sur l’année, contre 0,4 % pour les maisons. A Paris, ils se sont envolés de 6,6% sur un an au quatrième trimestre, après 6,2 % au troisième trimestre et 6,3 % au deuxième. Hors Paris, les prix des logements anciens ont augmenté de 2,6% sur un an au quatrième trimestre 2019.

Accélération en province

En province, les prix des logements anciens ont poursuivi leur hausse à un rythme de plus en plus soutenu. Ils ont progressé de 1,2 % au quatrième trimestre, après 1% au troisième et 0,7% au deuxième.

Sur un an, la hausse des prix s’accentue. “Elle est même supérieure d’un point à celle observée en Île-de-France hors Paris : +3,6% entre le quatrième trimestre 2018 et le quatrième trimestre 2019, après +3% et +2,9%”, constatent l’Insee et les notaires. Comme pour l’Île-de-France, ce sont les prix des appartements qui sont les plus dynamiques (4,9% sur l’année), même si ceux des maisons augmentent également de façon soutenue (3,1%).

Une progression des prix qui pourrait avoir été stoppée net par la pandémie de coronavirus qui frappe la France. Il faudra cependant attendre plusieurs mois avant d'avoir les données de l'Insee et des notaires sur le premier trimestre. Pour l'instant, la plupart des professionnels tablent sur une chute des transactions mais pas nécessairement des prix.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)