Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 4 janvier 2021 à 13h33

Ces grandes villes qui devraient le mieux s'en sortir sur le marché immobilier en 2021


Vue de Lille
Vue de Lille
Vue de Lille (©Philippe Huguen - AFP)

Dans les grandes villes de France, les prix devraient se stabiliser cette année. Mais trois villes pourraient mieux s'en sortir que les autres.

(BFM Immo) - Cette année, parmi les grandes villes, trois communes devraient tirer leur épingle du jeu. Dans sa dernière étude, MeilleursAgents constate que depuis la rentrée, Paris et les grandes villes de France connaissent une stabilisation des prix. Mais certaines villes résistent mieux et elles devraient continuer sur cette lancée en 2021. Il s'agit selon MeilleursAgents de Lille, où les prix ont progressé à Lille de 3,7% sur un an à 3.109 euros du mètre carré (au 1er janvier 2021), de Strasbourg (+4,2% sur un an à 3.150 euros du mètre carré) et de Nantes (+5,5% sur un an à 3.643 euros du mètre).

MeilleursAgents note une forte demande pour ces trois villes avec 12 acheteurs pour 10 vendeurs à Lille et Strasbourg et 11 pour 10 à Nantes. "Ces trois métropoles présentent pour MeilleursAgents la capacité de résilience la plus forte du marché immobilier". Ainsi, à Lille le tissu économique, avec la présence du 3e quartier d’affaires français, apparaît encore préservé de la crise. "Lille est au cœur de l’économie européenne, beaucoup de Parisiens en quête d’espace viennent s’y installer", explique Sébastien Fauqueux de l’agence LogeHome. De plus, à Lille la surface à l’achat est comparable à la location (52 m²). En effet, avec un même budget mensuel, il est possible de louer ou d'acheter une surface similaire.

>> Partenariat BFM Immo : Trouvez le meilleur taux pour votre crédit immobilier avec notre comparateur gratuit

La demande résiste à Nantes

Strasbourg, à seulement 2h40 de train de Paris et au centre de l’Europe, gagne aussi régulièrement en attractivité. "Cette résistance, on la doit avant tout à l’importance de son bassin d’emploi, à la présence des institutions européennes, mais aussi à l’attractivité de l’Allemagne", analyse Pierre Louis Guerin d’Ethiq’Immo. Surtout qu'il faut seulement 4 ans pour amortir l'achat de son logement.

Et enfin, à Nantes, la demande résiste. "Avec un taux de chômage qui reste malgré la crise parmi les plus faibles des dix plus grandes villes de France et une activité diversifiée dans le secteur secondaire comme tertiaire, la ville bénéficie d’un dynamisme à toute épreuve", souligne MeilleursAgents.

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)