Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermardi 9 janvier 2018 à 11h25

Ces villes dopées par l'effet Grand Paris


Dans certaines communes, les prix moyens ont augmenté de près de 4% l'an dernier
Dans certaines communes, les prix moyens ont augmenté de près de 4% l'an dernier
Dans certaines communes, les prix moyens ont augmenté de près de 4% l'an dernier (©Franck Fife - AFP)

Les prix moyens des logements situés dans les villes desservies par les nouvelles lignes de métro ont augmenté l'an passé de près de 4%, selon des données de MeilleursAgents pour le magazine Capital. Mais toutes les communes n'en profitent pas... encore.

(LaVieImmo.com) - Naissance de nouveaux quartiers, création de nouvelles lignes de métro... Alors que le projet du Grand Paris est sur les rails, beaucoup de Français prennent conscience des opportunités que génère ce vaste chantier. Une perspective qui séduit aussi bien les investisseurs ayant un projet d'achat locatif dans la région, que les acheteurs qui envisagent tout simplement d'y élire domicile.

Cet engouement pour la pierre commence en tout cas à avoir des effets concrets sur les prix des logements dans les principales villes desservies par les 68 futures gares. Selon le magazine Capital, qui s'appuie sur les données de MeilleursAgents, ils ont augmenté l'an passé de 3,7% en moyenne dans les villes qui accueilleront la ligne 14 dès 2020, et de 3,2% dans les agglomérations qui attendent la ligne 15 sud en 2024.

Plus les dates de mise en service de ces lignes sont proches, plus la pression se fait sentir sur les prix. Ces évolutions sont légèrement supérieures à la moyenne observée sur l’ensemble de l’Ile-de-France (+2,6% en 2017, hors Paris). Par ailleurs, dans les villes qui seront desservies après 2024, les prix n'augmentent que de 2,1%, précise le magazine.

De fortes disparités

Bien sûr, ces chiffres cachent de fortes disparités selon les villes. Sur la ligne 14 qui reliera huit gares -d'Olympiades à Aéroport d’Orly- en 16 minutes, l'exemple le plus frappant est sans doute celui de Saint-Denis. Dans ce carrefour incontournable du Grand Paris, les prix des logements progressent bien moins (+1,8%) qu'à Saint-Ouen ou Clichy, ses voisines. La faute, explique Capital, à "l’isolement de la future gare Pleyel dont le projet d’implantation reste éloigné des principaux quartiers résidentiels".

Sur la future ligne 15 (qui reliera seize gares, de Pont de Sèvres à Noisy, en moins de 40 minutes), cette fois, les communes les plus enclavées -à l’image de Vitry-Sur-Seine, Noisy-Le-Grand, Villiers-sur-Marne et Champigny-sur-Marne- ne profitent pas encore de l’effet Grand Paris. À l'inverse, certaines comme Villejuif ou encore Châtillon sont plébiscitées par les acquéreurs. Enfin, dans les villes situées à proximité des gares qui ne seront opérationnelles qu'à partir de 2024, "les moins cotées voient leurs prix fléchir (La Courneuve, Aulnay, Villepinte…) tandis que les plus huppées (Courbevoie, Saint-Cloud…) continuent d’attirer les acheteurs et de flamber".

Julien Mouret - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)