Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 23 janvier 2020 à 16h49

Cet incroyable hôtel particulier "abandonné" en plein Paris s'est vendu 35 millions d'euros


L'hôtel particulier s'est vendu 35 millions d'euros.
L'hôtel particulier s'est vendu 35 millions d'euros.
L'hôtel particulier s'est vendu 35 millions d'euros. (©Daniel Féau)

Une "maison de campagne", en plein cœur du 7ème arrondissement de Paris, était vendue aux enchères. Cachée derrière un immeuble à l'abandon, elle dispose d'un jardin de 1.000 m2.

(BFM Immo) - Un bien exceptionnel caché des regards. Tellement exceptionnel que même dans un état de délabrement avancé, il s'est vendu plus de 22.000 euros du mètre carré. Un hôtel particulier de près de 1.600 mètres carrés et son jardin de 1.000 mètres carrés est ainsi parti pour 35,1 millions d'euros. Ce bien, situé 12 rue Oudinot dans le 7ème arrondissement de Paris, était pourtant mis à prix "seulement" 6 millions d'euros. Et il pourrait même voir son prix grimper encore un peu. En effet, les surenchérisseurs ont 10 jours à partir de ce 23 janvier pour faire une nouvelle offre. Celle-ci doit être au moins de 3,5 millions d'euros de plus, soit 38,6 millions d'euros. L'acquéreur a deux mois pour présenter l'argent sinon une nouvelle vente aura lieu.

Cet hôtel particulier est incroyable pour plusieurs raisons. Tout d'abord, il s'agit, selon l'agence Féau qui s'occupe de la commercialisation du bien, "probablement de l'une des dernières propriétés disponibles de cette importance dans le faubourg Saint-Germain". L'agence ajoute que c'est "un actif à fort potentiel". De plus, "cette propriété jouxte de somptueux hôtels particuliers bâtis au XVIIIe siècle, comme l’hôtel de Bourbon Condé vendu par Daniel Féau à une famille princière étrangère pour 70 millions d’euros il y a quelques années", précise l'agence.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

Une maison à l'abandon

Mais ce qui en fait un bien qui sort de l'ordinaire est son état. La maison, délabrée, se cache derrière un immeuble qui est abandonné depuis plus de 30 ans. Il a même été muré pour éviter les accidents. Le jardin a été laissé en friche. La maison bâtie à la fin du 19ème siècle a une allure de maison de campagne abandonnée. Le nouveau propriétaire, qui devra débourser plusieurs millions d'euros pour remettre l'ensemble en état, n'aura pas les mains libres. En effet, non seulement le jardin est classé espace vert d'intérêt patrimonial mais la maison est soumis au plan de sauvegarde et de mise en valeur du 7ème arrondissement. Les bâtiments devront être restaurés à l'identique, il est interdit de les démolir ou en construire de nouveaux.

Le site appartenait à une société financière néerlandaise, Belegingsmaattschapij Belensas, et était vendu dans le cadre d'une procédure de saisie par la banque américaine JP Morgan Chase, selon des documents de justice mis en ligne par Picard Avocats, le cabinet chargé de mener la vente aux enchères. Selon ces documents, la banque américaine réclamait 35,5 millions d'euros à la société néerlandaise, soit quasiment le montant auquel la propriété a été adjugée.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)