Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliervendredi 22 mai 2020 à 12h23

Dans l'immobilier de luxe, les acheteurs pourraient devenir plus exigeants et les prix baisser


Le marché de l'immobilier de luxe pourrait connaitre 4 phases de reprise
Le marché de l'immobilier de luxe pourrait connaitre 4 phases de reprise
Le marché de l'immobilier de luxe pourrait connaitre 4 phases de reprise (©AFP)

Alexander Kraft, PDG de Sotheby's International Realty France - Monaco, table sur une reprise en plusieurs phases pour ce marché. Avec un pouvoir de négociation des acheteurs plus fort qu’avant.

(BFM Immo) - Peu à peu, la France se déconfine et les premiers effets se font déjà sentir dans l’immobilier de luxe, qui concerne les biens vendus à plus d'un million d'euros. Dans un précédent article, nous vous expliquions que ce marché était reparti sur des chapeaux de roue dès la première semaine. Alexander Kraft, PDG de Sotheby's International Realty France - Monaco, explique plus en détail les différentes phases par lesquelles l’immobilier haut-de-gamme devrait passer cette année.

Il pense que la reprise se fera en quatre phases : “Une première phase juste au moment du déconfinement, pour les ventes qui n'attendaient qu'une signature ou un déménagement, une deuxième – en parallèle de la première phase – avec de nouvelles transactions qui ont commencé pendant le confinement et qui se concrétisent rapidement avec le déconfinement (signature des nouvelles promesses ou compromis d'achat)”.

Ensuite, Alexander Kraft table sur “une troisième phase plus longue pour les transactions en cours (avec conditions suspensives, délais de rétractation, droit de préemption…) dont on devrait commencer à voir les effets à la rentrée”. Et enfin, le PDG de Sotheby's International Realty France - Monaco mise sur “une quatrième phase, sans doute vers les 3ème et 4ème trimestres 2020, lorsque les acquéreurs étrangers pourront à nouveau voyager. Au vu de la semaine passée, nous sommes ravis de constater que la première phase, d'explosion post-confinement, que nous pressentions se confirme avec succès”. Une forte reprise de l'activité observée aussi par Century 21 sur le marché immobilier classique.

Vers une baisse des prix

En revanche, pour Alexander Kraft, à la sortie de la crise, les acheteurs vont commencer à être plus exigeants. "Nous pensons que les prix des biens de prestige vont majoritairement stagner, voire baisser, sauf ceux des biens très exceptionnels et sans aucun défaut. Ces biens-là, considérés comme une véritable valeur refuge et représentant un investissement alternatif, verront sans doute leur prix plafonner”, explique-t-il.

Alexander Kraft précise, sans surprise, que “les marchés traditionnellement prisés par les Français et les marchés ruraux proches des métropoles, comme la Bretagne, la Normandie, la côte basque, le Sud-Ouest et le Midi, ont particulièrement séduit les clients du réseau depuis mi-mars”.

Il poursuit : “Les maisons avec jardin en particulier ont la cote : ceux qui n'en avaient pas pendant le confinement en ont souffert, et l'expérience généralisée du télétravail a permis à beaucoup de Français d'envisager différemment leur résidence secondaire comme leur résidence principale. Ceux qui ont les moyens de conserver leur résidence principale en ville recherchent plutôt ces biens avec extérieur pour en faire leur résidence secondaire, ceux qui sont à la recherche d'un nouveau style de vie – découvert ou désiré pendant le confinement – vont plutôt vouloir changer de résidence principale”.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)