Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 3 mai 2021 à 10h49

Embellie sur le marché immobilier en ce début de printemps, même Paris redécolle


Les prix repartent à la hausse à Paris
Les prix repartent à la hausse à Paris
Les prix repartent à la hausse à Paris (©Medhi Fedouach - AFP)

Dans sa dernière étude, MeilleursAgents constate que le mois d'avril a fait preuve d'une belle dynamique. Paris, qui était jusque-là en berne, profite de cette embellie.

(BFM Immo) - Le marché immobilier se porte bien. "Malgré l’annonce fin mars d’un nouveau confinement, le regain d’activité traditionnellement observé sur le marché immobilier avec le retour des beaux jours n’a pas fait défaut", constate MeilleursAgents dans sa dernière étude rendue publique en fin de semaine dernière. Entre les outils qui permettent de faire fonctionner le marché à distance (signature électronique, …) et le maintien des visites, les acheteurs sont revenus en grand nombre.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

Alors que la plupart des onze plus grandes villes de France comptaient autour de 5% d’acheteurs de plus que de vendeurs fin 2020, ce ratio a aujourd’hui quasiment doublé. Les principales communes concernées par ce regain sont Montpellier (10% d’acheteurs de plus que de vendeurs, contre 4% en janvier), Rennes (9% contre 0%) ou encore Toulouse (12% contre 7%).

Dans le même temps, pour la première fois depuis janvier, les délais de vente moyens reculent dans les grandes villes. Un recul de 7 jours en moyenne. Ainsi, à Marseille, par exemple, il faut 12 jours de moins qu’en début d’année (60 jours contre 72) pour concrétiser une transaction. Même constat à Nice, Nantes ou encore à Lille (-11 jours).

Embellie à Paris

Sans surprise, les prix, eux, progressent. Ils prennent 0,2% en moyenne en France en mai par rapport à avril (et +0,6% depuis janvier). L'augmentation est similaire pour les 10 plus grandes villes comme pour les 50 plus grandes communes du pays (+0,2% sur un mois). La progression est, une fois n'est pas coutume, plus marquée dans les zones rurales (+0,4% sur un mois et +1,4% depuis janvier).

La capitale et six des plus grandes métropoles de l’Hexagone repartent à la hausse par rapport à début avril (+0,6% sur un mois à Marseille et Nantes, +0,5% à Lyon et +0,3% à Nice, Strasbourg, Lille et Paris).

Car à Paris, l'embellie aussi est là. Le nombre d’acquéreurs dans la Capitale augmente à nouveau (10% de plus que de vendeurs, contre 5% fin décembre). Quant aux délais moyens de transactions, ils raccourcissent (49 jours en moyenne, soit 4 jours de moins que fin 2020). Cette reprise va-t-elle durer? Rien est moins sûr, pour MeilleursAgents. "Les principaux motifs de ce tassement des prix (vie parisienne en berne, désamour pour les petites surfaces, "fuite" post-confinement, pouvoir d’achat immobilier très faible) sont encore là".

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)