Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierlundi 21 janvier 2019 à 11h35

Immobilier: les écarts de prix se creusent entre l'Ile-de-France et les autres régions


Les prix ont augmenté légèrement
Les prix ont augmenté légèrement
Les prix ont augmenté légèrement (©Ludovic Marin - AFP)

Le mètre carré se négocie en moyenne à 2.554 euros en France, selon les estimations du réseau Guy Hoquet. Mais les disparités sont très fortes.

(BFM Immo) - La progression des prix immobiliers s'est tassée en 2018, selon le bilan annuel de Guy Hoquet, qui regroupe 550 agences et cabinets d'affaires. Le prix moyen au mètre carré en France a certes encore progressé de 1,9% sur un an à 2.554 euros. Mais il s'agit d'une "croissance bien inférieure à celle de l'année précédente", précise le réseau d'agences immobilières. En effet, en 2017, les prix avaient augmenté de 2,6%.

Cette hausse des prix cache également de grandes disparités. En Ile-de-France, les prix ont progressé de 6,1% sur un an à 3.606 euros du mètre carré alors qu'en province, la hausse s'est limitée à "seulement" 1,5% à 2.163 euros du mètre carré. "La région francilienne, et plus particulièrement la Grande Couronne (+3,8 % avec 2.859 euros par mètre carré) et la Petite Couronne (+8% avec 4.807 euros par mètre carré) se transforment en zone de report avec la nouvelle hausse (+4,5%) de Paris intra-muros où le prix moyen au mètre carré caracole désormais à 9.431 euros", précise Guy Hoquet.

Dans région Auvergen-Rhône-Alpes, les prix immobiliers ont progressé de 2% à 2.693 euros en moyenne. En Normandie, ils se sont envolés de 4,2% à 1.684 euros en moyenne. Dans les Pays-de-Loire, la hausse était de 2,4% à 1.956 euros. Dans les Hauts-de-France, la progression a été modérée à 0,2% (1.592 euros). Dans le Grand Est, les prix ont pris 1,1% à 1.740 euros. Et dans le Centre-Val de Loire, là également, la hausse a été modérée, à 0,8% (1.671 euros).

Des volumes de ventes records

Pour l'année à venir, Stéphane Fritz, directeur d'exploitation et du développement de Guy Hoquet Immobilier, prévient: "Avec une telle évolution des prix, nous pouvons nous attendre demain à une hausse encore plus marquée sur la Grande Couronne parisienne". Dit autrement, dans la région parisienne, les acheteurs vont être de plus en plus contraints de s'éloigner de la capitale.

On notera que ce qui est vrai à l'échelle d'une région ne l'est pas nécessairement à celle d'une ville. Si Guy Hoquet ne donne pas de précision ville par ville, une autre étude récente, publiée par MeilleursAgents début janvier, estimait que les prix immobiliers avaient augmenté plus rapidement à Lyon et Toulouse qu'à Paris en 2018.

Par ailleurs, Guy Hoquet a enregistré en 2018 une hausse des transactions de 3,1% par rapport à 2017. Une année record en volume pour le réseau, qui avait déjà vu ses transactions bondir de de 11,5% l'année précédente.

LaVieImmo.com - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)