Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 27 mai 2009 à 15h59

Knight Franck pessimiste pour l'immobilier mondial


(©prdirect)

(LaVieImmo.com) - Les marchés immobiliers mondiaux continuent de pâtir de la dégradation de l’environnement économique, rapporte le cabinet Knight Franck dans sa dernière enquête trimestrielle, rendue publique mercredi*. Si certains des pays étudiés ont montré des signes d’amélioration en début d’année, le cabinet reste pessimiste quant aux chances de rebond.

Estimez votre bien
Estimez votre bien

Type de bien :

« La montée du chômage, l’inquiétude des actifs et les difficultés d’accès au crédit étouffent la demande de logements et tirent la confiance vers le bas sur la plupart des marchés » mondiaux, explique Nick Barnes , chef du département de recherche internationale chez Knight Franck. « Inévitablement, cela a des répercussions en termes de prix ». Des prix qui sont en baisse dans près des deux tiers des pays observés, avec des contractions d’ampleur très variables - inférieures à 1 % en Afrique du Sud (-0,3 %) et en Suède (-0,6 %) mais supérieure à 30 % à Dubaï (-32 %), qui paye son titre d’eldorado de l’investissement immobilier au prix fort. Lourds replis, également, à Singapour (-23,8 %) et aux Etats-Unis (-16,9 %). En Europe, c’est le Royaume-Uni qui signe la plus mauvaise performance, avec une chute de 16,5 %. Suivent l’Irlande (-10 %), l’Espagne (-6,8 %) et la France, qui accuse une baisse de 5,7 % par rapport au premier trimestre 2008.

Une dizaine de pays échappent à la correction. C’est le cas, notamment, de la Belgique (+2,7 %), de la Suisse (+5,6 %) ou d’Israël (+10,9 %). « Les pays qui s’en tirent le mieux sont généralement plus petits que les autres, et présentent moins de déséquilibres structurels », reprend Nick Barnes , excluant d’office tout phénomène de contagion vertueuse. A ceux qui en douteraient, l’économiste rappelle que « les perspectives à court terme de la plupart des économies mondiales laissent penser que les marchés immobiliers résidentiels resteront sous pression pendant encore quelques temps », prédit l’économiste.

E.S.

*Knight Franck Global House Price Index Q1 2009

LaVieImmo.com - ©2017 LaVieImmo
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)