Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobilierjeudi 28 novembre 2019 à 10h16

Les prix immobiliers continuent de s'envoler, les transactions à un niveau historique


Lyon fait partie des villes où les prix progressent le plus
Lyon fait partie des villes où les prix progressent le plus
Lyon fait partie des villes où les prix progressent le plus (©AFP)

Les ventes de logements anciens battent un nouveau record au troisième trimestre. Et la hausse des prix accélère encore.

(BFM Immo) - Les prix de l'immobilier continuent, en France, de battre record sur record. Au troisième trimestre, ils ont encore grimpé de 1% par rapport aux trois mois précédents, selon les données publiées par l'Insee et les notaires ce jeudi. Et cela s'accélère. Sur un an, la hausse atteint 3,2%, après une progression de 3,1% au deuxième trimestre (toujours sur un an) et de 3% au premier trimestre.

Sur ce marché de l'ancien, les appartements continuent de tirer les prix à la hausse: +4% entre l'été 2018 et l'été 2019, contre "seulement" +2,5% pour les maisons.

>> Estimez le prix de votre bien immobilier avec notre simulateur gratuit

10.080 euros du mètre carré à Paris

Une envolée qui s'explique notamment par les taux bas (à 1,13% en moyenne en octobre toutes durées confondues, selon l'observatoire Crédit Logement/CSA) et une demande très élevée. D'ailleurs, selon l'Insee, il n'y a jamais eu autant de transactions dans l'ancien. En septembre, l'institut enregistrait 1.059.000 ventes au cours des douze derniers mois, contre 1.015.000 à fin juin (précédent record historique). Il y a un an à la même époque, il y avait 959.000 transactions dans l'ancien sur douze mois. Les ventes ont donc progressé de 10,4% sur un an.

Du côté des prix, et d'un point de vue géographique, on constate toujours des disparités en fonction de la localisation des logements et du type de bien. Au troisième trimestre, les prix ont gonflé de 3,6% en Ile-de-France sur un an (contre +3,6% sur un an au 2e trimestre et +4% au 1er trimestre). Pour les appartements, la hausse est de 6,1% à Paris, de 4,5% en petite couronne et de 0,9% en grande couronne. Pour les maisons, le progression est beaucoup plus faible : +1,2% sur l'ensemble de la région parisienne, avec +1,8% en petite couronne et +0,9% en grande couronne.

Dans la capitale, le mètre carré se négociait à 10.080 euros en moyenne au troisième trimestre, alors que le nombre de transactions se stabilise, faute de biens mis en vente sur le marché.

Dans les autres régions, les prix progressent globalement de 3%, après +2,9% sur un an au deuxième trimestre et +2,6% au premier trimestre. Là encore, le tarif des appartements gonflent plus rapidement (+3,5% sur un an au troisième trimestre) que celui des maisons (+2,8%).

Jean Louis Dell'Oro - ©2020 BFM Immo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)