Paris
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 23 mai 2018 à 16h47

Même encadrés, les loyers à Paris ont grimpé six fois plus vite qu'en Ile-de-France


Les loyers ont progressé de 1% à Paris en 2017
Les loyers ont progressé de 1% à Paris en 2017
Les loyers ont progressé de 1% à Paris en 2017 (©AFP)

Les loyers ont encore progressé de 1% en 2017 dans la capitale. Le bilan de l'encadrement des loyers est mitigé.

(LaVieImmo.com) - Louer un logement coûte toujours plus cher dans la capitale. Les premières estimations de l’Observatoire des loyers de l’agglomération parisienne (Olap) dans le cadre de son enquête annuelle sur le sujet sont très claires. A Paris intra-muros, les loyers à la relocation dans le parc privé non meublé, c’est-à-dire lors de l’entrée d’un nouveau locataire dans un logement, ont encore progressé de 1% l’an dernier. Plus largement, sur l'agglomération parisienne, les loyers proposés à un nouvel entrant ont progressé de 0,9% en petite couronne l'an dernier, d'après l'Olap. Ils ont même baissé pour la quatrième année consécutive en grande couronne (-0,4% en 2017).

La progression est certes moindre qu’en 2016 à Paris (+2%) et les loyers grimpent beaucoup moins vite qu’avant 2014 (avec des hausses comprises entre 7 et 11% par an). Elle n’a cependant rien d’anecdotique, alors que les loyers à la relocation sont restés stables voire en léger repli que ce soit dans la région Ile-de-France (-0,4% en 2017) ou sur l’ensemble du territoire (-0,06%) d’après les données de Clameur, une association qui regroupe les principaux acteurs de l’immobilier et dont les chiffres font également référence.

1.000 euros pour un 40 m2

Dans la capitale, un nouveau locataire doit désormais débourser en moyenne 25 euros par m2 selon l’Olap, contre 24,5 euros du mètre en 2016. En moyenne pour un appartement de 40m2, il faut donc désormais compter 1000 euros par mois, hors charge. A titre de comparaison, avec le même budget, un locataire pourrait vivre dans un 80m2 à Marseille, Lyon ou Bordeaux.

L’Olap a beau jeu de souligner que la hausse des loyers dans la capitale "retrouve le niveau de 2015, soit le plus bas depuis 2001, et confirme la décélération très nette constatée depuis 2014", date du vote de la loi Alur (pour l'accès au logement et un urbanisme rénové). Reste que le bilan de l'encadrement des loyers, mis en œuvre d'août 2015 jusqu'à son annulation par le tribunal administratif de Paris en novembre dernier, est mitigé.

Au cours des deux années d'application de cette mesure, les loyers de marché dans la capitale ont augmenté d'un peu plus de 3% d'après les données de l'Olap. C'est trois fois plus vite que sur l'agglomération parisienne (+1,2% toujours selon l'Olap) et même six fois plus rapide que dans la région francilienne (+0,5% selon les données de Clameur) de 2015 à 2017.

Jean-Louis Dell'Oro

LaVieImmo.com - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)