Prix immobilier
LaVieImmo.com
Prix immobilierPrix immobiliermercredi 7 mars 2018 à 14h57

Quelle baisse de loyers pour les locataires de HLM ?


Un immeuble HLM dans le 17ème arrondissement de Paris
Un immeuble HLM dans le 17ème arrondissement de Paris
Un immeuble HLM dans le 17ème arrondissement de Paris (©Mairie de Paris)

Selon les barèmes fixés par le gouvernement, un couple locataire d'un logement social à Paris pourra par exemple bénéficier d'une réduction de loyer d'un peu plus de 38 euros par mois. Mais en contrepartie, il verra ses APL diminuer de presque autant.

(LaVieImmo.com) - Tout n'est pas encore bien réglé dans la réforme des HLM, mais on connaît maintenant les détails. Alors que la baisse couplée des aides personnalisées au logement (APL) et des loyers dans le parc social est censée s'appliquer depuis le 1er mars, la mesure ne devrait être effective que le mois prochain. En cause, des difficultés techniques pour faire diminuer de manière concomitante les loyers et les APL, mais également l'enjeu de la prise en compte des foyers qui ne perçoivent pas d'aide mais qui pourraient malgré tout en bénéficier.

En attendant, on sait désormais le montant des baisses de loyers dont les locataires de logements sociaux vont profiter, mais également les conditions de ressources à respecter. Ainsi, une personne seule logée dans un appartement situé en zone détendue (c'est-à-dire là où l'offre de logements est inférieure à la demande) ne devra pas gagner plus de 820 euros par mois pour prétendre à une baisse de son loyer. Par ailleurs, pour un couple résidant ayant six personnes à charge en zone très tendue comme à Paris, le plafonds de revenus est fixé à 2876 euros par mois.

Un gain d'une dizaine d'euros maximum

Quant aux loyers, la baisse va de 26 euros par mois pour une personne seule dont le logement est situé en zone détendue, à 38 euros pour un couple habitant Paris. Ce dernier pourra en outre bénéficier d'une baisse de 6 euros par personne supplémentaire à charge.

Les bénéficiaires de la réforme des APL ne doivent cependant pas se réjouir trop vite. Car en même temps que cette baisse de loyer, ils subiront une baisse des aides au logement presque équivalente. En effet, le gouvernement précise dans son décret que la baisse des APL sera d'un montant égal à 98% de la baisse des loyers. Les ménages concernés doivent donc s'attendre à un gain résiduel d'une dizaine d'euros par an, grand maximum.

Preuve si il en fallait encore que la mesure ne visait pas à faire un cadeau aux locataires du parc social, mais bien à réduire le montant des aides au logement.

Marie Coeurderoy - ©2018 LaVieImmo

Estimation de bien

Estimation de bien


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)