Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 1 septembre 2020 à 17h10

Assurance emprunteur: "en moyenne, les banques margent jusqu'à 80%"


Combien peut-on gagner en renégociant son assurance-emprunteur ?
Combien peut-on gagner en renégociant son assurance-emprunteur ?
Combien peut-on gagner en renégociant son assurance-emprunteur ? (©rawpixel - pixabay)

Le marché du crédit est compliqué par les banques qui sélectionnent plus durement les dossiers. En outre, les prix élevés font que l’apport devient de plus en plus important. Pour les ménages modestes, renégocier l’assurance emprunteur ou prendre une délégation d’assurance est ainsi encore plus important dans ce contexte, selon le courtier en assurance emprunteur Magnolia.fr.

(BFM Immo) - De nombreux ménages ont profité du confinement pour renégocier leur assurance emprunteur. Astrid Cousin, porte-parole du courtier Magnolia.fr, était invitée dans l'émission BFM Patrimoine ce mardi pour revenir sur cette tendance et sur l'évolution du marché immobilier.

BFM : Comment la demande des particuliers évolue-t-elle en matière d'assurance emprunteur pour les crédits immobiliers?

Astrid Cousin, porte-parole du courtier Magnolia.fr : Rappelons déjà que l’activité ne s’est jamais arrêtée. Certes, le confinement entre mars et mai a vu le nombre de nouveaux contrats diminuer fortement mais la production est revenue à la normale à partir de juin. Actuellement, elle se poursuit, en association avec les nouveaux crédits octroyés et avec le souhait des emprunteurs de renégocier leur assurance comme la loi les y autorise. On a d’ailleurs noté une recrudescence des demandes de renégociation ces derniers mois, ce qui montre que certains clients, comme certains intermédiaires, ont profité du ralentissement sur le front des nouveaux crédits pour revoir les conditions des contrats en cours.

>>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour l'assurance emprunteur de votre crédit immobilier

Justement, sur le sujet de la renégociation, y a-t-il des évolutions? Est-ce le bon moment pour renégocier?

Sur le plan réglementaire, le cadre des renégociations n’a pas varié ces derniers mois. Ce sont toujours les dispositifs Hamon et Bourquin qui s’appliquent. Rappelons ce que c’est : Hamon, c’est la possibilité de changer d’assurance emprunteur à tout moment dans les 12 mois qui suivent le démarrage du crédit. Bourquin, c’est la possibilité de le faire après 12 mois, mais cette fois-ci uniquement à la date anniversaire du crédit.

Est-ce le bon moment pour renégocier? Je dirais plus que jamais. Tout d’abord parce que beaucoup de banques, en particulier les plus importantes en termes de parts de marché, ont eu tendance ces derniers mois à essayer d’éviter le plus possible le recours aux assurances en délégation afin de préserver leurs marges. Dans ce contexte, il y a un grand nombre de contrats qui n’ont pu faire l’objet d’une comparaison des conditions parmi toutes les offres du marché. Et donc, si vous vous sentez capable d’affronter votre banquier pour essayer de faire des économies sur votre assurance de prêt, il y a de grandes chances que vous puissiez trouver un contrat sans doute plus économique pour le même niveau de couverture ailleurs.

En moyenne, les banques margent jusqu'à 80% sur leurs offres d'assurance emprunteur. Nous pensons d’ailleurs que ce marché de la renégociation n’en est qu’à son début et qu’il comporte un potentiel de croissance très élevé à horizon 1 à 5 ans.

Qu’est-ce qu’on doit regarder quand on renégocie?

Naturellement le tarif car c’est beaucoup là-dessus qu’il y a à gagner. Mais cela vaut la peine de regarder également les garanties car tous les contrats ne se valent pas, loin de là. La formulation de ce qu’englobe une garantie peut être différente d’un contrat à l’autre et les exclusions peuvent également varier. Il est donc toujours utile de prendre le temps de comparer les contrats. Un courtier peut d’ailleurs vous y aider. La période écoulée vient de montrer à quel point il peut être important d’avoir une couverture d’assurance qui prévoit les bonnes garanties aux bonnes conditions.

Quand on change de contrat d’assurance emprunteur, il convient donc de regarder principalement 2 choses : le tarif et les garanties. Pour cela, il convient simplement de lire et de comparer les conditions générales des contrats concernés, celle de la banque et celle du ou des contrats alternatifs. Concernant le tarif, il est utile de comparer le montant total des primes sur toute la durée du crédit mais également sur les seules 7 ou 8 premières années car souvent un contrat d’assurance emprunteur ne va pas au terme de la durée initiale car le crédit est renégocié ou remboursé par anticipation en cas de changement d’habitation au bout de quelques années.

La région Ile-de-France vient d’annoncer un dispositif original d’aide à l’accession à la propriété pour les emprunteurs résidant dans la région qui présentent un risque aggravé de santé. En quoi cela consiste-t-il et est-ce que cela va concerner tous les crédits, toutes les banques et toutes les compagnies opérant dans la région Ile-de-France?

En effet, sur volonté de Valérie Pécresse, la région vient de mettre en place le dispositif "Garantie Immobilière Solidaire" qui consiste à faire payer par la région la surprime médicale du contrat d’assurance emprunteur. De notre point-de-vue, il s’agit d’une excellente initiative qui va permettre d’aider un certain nombre d’emprunteurs à pouvoir accéder à leur crédit en diminuant le coût de l’assurance emprunteur. Ce dispositif ne va, par contre, concerner que les crédits qui entrent dans le cadre de la convention Aeras, c'est-à-dire qui ne dépassent pas 320.000 €. Les prêts plus importants ne pourront donc pas bénéficier de cette aide. Concernant les banques et les compagnies concernées, ce seront celles qui signeront une convention avec la région. Pour le moment, deux grands groupes bancaires ont annoncé la signature d’une convention et d’autres suivront prochainement.

D. L. - ©2020 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)