Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterjeudi 16 avril 2020 à 07h00

Avec le confinement, que se passe-t-il pour les emprunteurs qui ont un prêt relais?


Que faire en cas de prêts relais?
Que faire en cas de prêts relais?
Que faire en cas de prêts relais? (©AFP)

Certains emprunteurs, qui possèdent un crédit relais en cours, arrivent à la fin de la période de relais. Une situation inquiétante mais Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer, se veut rassurante.

(BFM Immo) - Des emprunteurs vont-ils se retrouver piégés par leur prêt relais? Meilleurtaux rappelle que le prêt relais est un crédit à court terme qui permet à son souscripteur d’acquérir un bien immobilier avant de boucler la vente d’un autre. “Le prêt relais est un contrat qui permet à un vendeur-acquéreur d’obtenir une avance partielle d’un établissement bancaire pour payer sa nouvelle résidence et disposer d’un délai plus long pour vendre son premier bien immobilier. Une fois que la vente est effective, il est possible de rembourser les fonds accordés par la banque sans avoir à verser de pénalités en cas de remboursement anticipé. Il s’agit d’un contrat à court terme, qui ne dure généralement qu’entre 12 mois et 24 mois. Pendant ce temps, vous devez trouver preneur pour le bien immobilier que vous mettez en vente”.

>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour votre crédit immobilier

Le courtier précise qu’en principe, l’avance partielle accordée par les banques dans le cadre d’un prêt relais va de 50% à 80% du prix du bien immobilier que l’emprunteur met en vente. En 2018, les prêts relais représentaient 4,2% de la production de crédits, selon les chiffres de la Banque de France.

Un marché qui devrait redémarrer progressivement

En cette période de confinement, des emprunteurs en fin de période relais, qui ne peuvent pas vendre leur bien immobilier, s’inquiètent. Sandrien Allonier, porte-parole de Vousfinancer, entend les rassurer. “Déjà l'annonce de la fin du confinement le 11 mai, si toutes les conditions sont réunies, est une bonne nouvelle. Cela signifie que les visites de biens vont pouvoir reprendre, les accords de prêt également et donc que le marché va redémarrer progressivement, laissant la possibilité à ceux qui ont un crédit relais de vendre”.

La porte-parole de Vousfinancer rappelle que depuis 2 ans le marché immobilier est très dynamique, avec des délais de vente moyen à 75 jours pour les villes de plus de 100.000 habitants, un peu plus dans les zones rurales et beaucoup moins dans les zones tendues. “Ainsi, il est rare, dans ce contexte que les crédits relais durent plus de 6 mois. Il y a donc peu de gens qui arrivent au bout des deux ans actuellement”.

Tolérance des banques?

Il y en a, certes, peu, mais ces emprunteurs existent. Des vendeurs qui ont mis en vente un bien pour lequel il n’y a pas de marché ou un bien trop cher. Néanmoins, là aussi, Sandrine Allonier se veut rassurante: “Même pour ceux-là, il y a des solutions. La plupart des relais sont sur des durées de 1 an, renouvelable une fois. Ainsi pour ceux qui arrivent à la fin de de la première période de 1 an, il y a la possibilité de renouveler cette période d'un an. Ce qui laisse le temps au marché de redémarrer”.

Pour ceux qui arriveraient au bout de la période des deux ans, la banque pourra - compte tenu du contexte qui ne permet pas de vendre - privilégier des solutions comme la mise en location du bien et le passage du relais en crédit amortissable . “Ceux qui sont en relais devront attendre la fin du confinement pour vendre leur bien, avec probablement une baisse de prix pour que la vente se fasse rapidement. Mais pas d'inquiétude: les banques calculent désormais le relais sur la base de 70% de la valeur du bien, ce qui laisse de la marge pour ne pas mettre les acheteurs en difficultés même en cas de revente avec une baisse de prix supérieure à 10%”.

Reste, évidemment, ceux qui ont en train de faire construire leur maison et dont le chantier est à l’arrêt. Pour ceux-là, reste à espérer que le chantier redémarre progressivement à partir du 11 mai.

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)