Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 3 mars 2021 à 09h05

En mars, les taux immobiliers remontent légèrement … pour certains profils


Les taux remontent légèrement
Les taux remontent légèrement
Les taux remontent légèrement (©AFP)

Pour la première fois depuis 4 mois, les taux immobiliers connaissent une légère remontée. Mais cette hausse concerne surtout les moins bons profils.

(BFM Immo) - Après quatre mois de baisse ou de stabilité, les taux immobiliers connaissent une légère remontée. Vousfinancer constate que certaines banques ont remonté les taux de crédit immobilier de 0,10% en moyenne. Les taux moyens atteignent 1,05 % sur 15 ans, 1,25 % sur 20 ans et 1,45 % sur 25 ans. Selon le courtier, il est possible d'obtenir 0,55 % 15 ans, 0,80 % sur 20 ans et 1 % sur 25 ans, des taux proches des records historiques de fin 2019.

Mais ce mouvement de hausse est loin d'être généralisé. "Dans une grande banque nationale, la remontée ne concerne que les moins bons profils, et d’autres établissements ont continué à baisser leurs taux ou les ont laissés stables", précise le courtier. Julie Bachet, directrice générale de Vousfinancer, précise: "Rien n’indique que ce soit le début d’un mouvement de remontée pour l’instant. En effet, les banques ont des objectifs de production de crédit élevés dans un marché moins dynamique qu’il ne l’était en début d'année dernière ce qui devrait les inciter à continuer à proposer des taux attractifs pour capter de nouveaux clients avec même des réductions de taux qui peuvent encore être proches des records pour les meilleurs profils".

Des hausses sans surprise

Ces hausses ne sont pas des surprises. Elles interviennent dans le sillage de la remontée des taux d’emprunt d’Etat à 10 ans (OAT 10 ans) passés de -0,3 fin janvier à 0,02 % fin février, 1er retour symbolique en territoire positif depuis juin 2020. Sandrine Allonier, directrice des études de Vousfinancer, tient à se montrer rassurante : "Les banques disposent de liquidités actuellement très importantes qu’elles ont la nécessité de placer. Le faire auprès de la Banque centrale européenne est sans risque, mais représente un coût, car le taux de dépôt est négatif à -0,5%. Elles préfèrent donc placer leurs liquidités en prêtant aux particuliers, d’autant que malgré le contexte économique, à ce jour, le taux de défaut sur les crédits immobiliers reste faible, même si la rentabilité, à ce niveau de taux, l’est aussi".

Et elle ajoute: "Mais tant qu’il n’y aura pas de placements offrant un meilleur couple rendement/risque que le crédit immobilier, les banques auront la même stratégie : une politique offensive sur le crédit immobilier qui les conduira à maintenir des taux attractifs, notamment sur les meilleurs profils, les moins risqués". Ainsi entre août 2019 et décembre 2019, le taux de l’OAT 10 ans est passé de -0,40% à zéro en quelques mois, alors que dans le même temps, les taux des crédits immobiliers ont baissé de 15 points de base (de 1,40 % à 1,25 % pour les prêts à 20 ans)

Diane Lacaze - ©2021 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)