Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 2 janvier 2008 à 11h13

Pas de baisse des taux d'intérêts immobiliers en vue en 2008


(BFM Immo) - Les taux des crédits immobiliers ont poursuivi leur lente remontée en décembre selon le courtier Empruntis.com, qui publie mercredi la dernière édition de son baromètre des taux. Ce mouvement devrait se poursuivre dans les prochaines semaines.   « L’année 2007 se termine comme elle avait débuté », note Empruntis, « avec un mouvement haussier généralisé, mais toujours lent et progressif ».   Les taux du marché ont ainsi progressé sur toutes les durées le mois dernier, avec des augmentations comprises entre 0.05 et jusqu’à 0.10 pour les emprunts à 30 ans. Du côté des minima, les taux sont également orientés à la hausse sur la quasi-totalité des durées (en moyenne +0.05) ou stables, à 4.55% pour les meilleurs dossiers sur 15 ans et 4.65% sur 20 ans. A noter cependant que « les meilleurs profils sur 30 ans peuvent encore prétendre à des taux inférieurs à 5% ».   Sur les douze mois de 2007, les taux ont augmenté de 0.70 au total pour les taux du marché et de 0.85 pour les taux minima. « Cette augmentation signifie un coût du crédit pour un emprunt sur 20 ans de 200 000 euros renchéri de plus de 18 000 euros pour les dossiers moyens, et pour les meilleurs profils de près de 22 000 euros », constate Empruntis.   La durée moyenne des prêts immobiliers a continué de s’allonger, et atteint 21 ans en 2007. Elle était de 20 ans en 2006 et de 13 ans en 2000.   Que faut-il attendre pour 2008 ?

  « Les premières semaines de 2008 devraient être synonymes d’ajustements à la hausse et souvent plus marquée que lors des mois précédents », prévient Empruntis, dont les banques partenaires « prévoient des augmentations d’environ 0.10 et plus particulièrement sur les durées longues », de 25 et 30 ans. Pas de panique néanmoins : « le crédit immobilier reste et restera un produit d’appel unique pour les banques et celles qui ne s’étaient pas bien positionnées en 2007 pourraient être tentées en 2008 de récupérer les parts de marché perdues au profit de la concurrence ».   Malgré tout, Empruntis n’anticipe pas de baisse des taux et conseille au emprunteurs de « ne pas attendre pour concrétiser [leurs] projets », tout en restant « vigilants » et en mettant « systématiquement les banques en compétition ».

LaVieImmo.com - ©2021 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)