Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermercredi 8 avril 2020 à 12h57

Pourquoi la garantie “perte d'emploi” de l'assurance de votre crédit immobilier ne sert à rien en chômage partiel


La garantie perte d'emploi ne joue pas lors du chômage partiel
La garantie perte d'emploi ne joue pas lors du chômage partiel
La garantie perte d'emploi ne joue pas lors du chômage partiel (©Pixabay)

5,8 millions de salariés français sont en chômage partiel. Parmi eux, des emprunteurs voudraient activer la garantie perte d’emploi prévue dans certains contrats d’assurance de crédit immobilier. Mais c’est impossible.

(BFM Immo) - Mauvaise nouvelle pour les emprunteurs qui ont souscrit une garantie perte d’emploi dans l’assurance de leur crédit immobilier, elle ne s’applique pas en cas de chômage partiel.

Lorsqu’un salarié est en chômage partiel, l'employeur doit lui verser une indemnité - remboursée ensuite par l’Etat - correspondant à 70% de son salaire brut par heure chômée soit environ 84% du salaire net horaire. Une légère différence avec le salaire habituel qui peut mettre certains emprunteurs dans l’embarras. Ces derniers pourront alors avoir l’idée de se tourner vers la garantie perte d’emploi, pour ceux qui l’ont souscrite dans l’assurance de leur prêt immobilier. Mais cette garantie, facultative, ne couvre pas le chômage partiel, ni la rupture conventionnelle ou la démission et pas non plus les fins de CDD.

>> Trouvez avec notre simulateur gratuit le meilleur taux pour votre crédit immobilier

Garanties très chères

Le magazine Capital rappelle d’ailleurs que peu de courtiers conseillent cette garantie à leurs clients. Maël Bernier, porte-parole du courtier Meilleurtaux, explique au magazine : “Ces garanties sont très chères et présentent des conditions très strictes”. Astrid Cousin, porte-parole de Magnolia affirme qu’elles peuvent doubler le coût de l’assurance.

La garantie perte d’emploi couvre les salariés en CDI qui ont moins de 50 ans (ou 65 ans selon les contrats les plus souples). Et attention, cette garantie est assortie d’un délai de carence de 6 à 18 mois en moyenne et d’une franchise de 6 à 9 mois en moyenne à compter de la perte d’emploi ou du versement des premières indemnités par Pôle emploi.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)