Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 12 février 2018 à 15h48

PTZ, APL accession : les premiers effets pervers de la réforme ?


(LaVieImmo.com) - Les Français qui envisagent d'acheter un bien immobilier pour la première fois (les "primo-accédants") sont moins nombreux à pouvoir concrétiser leur rêve. En janvier, ils ne représentaient plus que 47% des emprunteurs, contre 60% le mois précédent.

C'est ce qu'a constaté le courtier en crédit Cafpi, qui analyse chaque mois le profil de sa clientèle à partir des prêts signés. En cause, la réforme du Prêt à taux zéro (PTZ) et la suppression des APL Accession entrées en vigueur au 1er janvier 2018, qui "commencent à montrer leurs effets pervers".

Sans ces aides accordées à certains ménages sous conditions de ressources, "les plus modestes ont plus de difficultés à finaliser le financement de leurs acquisitions. Il est à espérer que la conférence de consensus sur le logement en cours incite le gouvernement à faire machine arrière sur ces sujets", a souligné le spécialiste dans un communiqué.

Recalibrage du PTZ, suppression de l'APL Accession... Les décisions du gouvernement commencent à peser sur la solvabilité des primo-accédants, contraints d'emprunter une somme d'argent moins élevée et sur une durée plus longue : 196.604 euros sur 235 mois fin 2018, contre 200.153 euros sur 239 mois en janvier, avec un effort en forte hausse passant de 4,21 années de revenus il y a un mois à 4,83 années aujourd’hui.

J. M. - ©2018 LaVieImmo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)

Estimation de bien

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...