Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 7 juillet 2008 à 17h41

Taux variable : Le Sénat entérine la suppression des taux d’appel


(BFM Immo) - Les banques qui octroient des prêts immobiliers à taux variables ne pourront désormais plus recourir aux « taux d’appel » - taux d’intérêt réduits pratiqués seulement pendant les premiers mois d’un prêt. Ainsi en a décidé vendredi dernier la Haute Assemblée du Sénat, lors d’un vote organisé dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la modernisation de l’économie (LME).

Prise à l’unanimité et contre l’avis du gouvernement, la décision vise à prohiber la pratique des taux d’appel, pratique « qui permet de présenter un taux facial compétitif s’apparentant à une sorte de dumping, et n’est pas sans rappeler la mécanique des subprimes », selon Philippe Marini, sénateur de l'Oise et rapporteur général de la Commission des finances.

« Cette pratique du taux d’appel induit en erreur le consommateur sur la réalité du contrat de prêt qu’il souscrit », a surenchéri Anne-Marie Payet, sénatrice de La Réunion

Fin mai, les banques avaient accepté de renoncer aux taux d’appel, dans le cadre d’une série d’engagements pris à la suite de la mission parlementaire sur les prêts immobiliers à taux variables confiée au député UMP Frédéric Lefebvre par la commission des finances de l’Assemblée nationale (lire ici).

E.S.

LaVieImmo.com - ©2020 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)