Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmpruntermardi 30 octobre 2007 à 13h01

Taux variables : Nicolas Sarkozy appelle les banques à plus de transparence


(BFM Immo) - Reçus hier par le Président de la République, les représentants du secteur bancaire se sont engagés à prendre des mesures en faveur des personnes ayant contracté des crédits immobiliers à taux variables non plafonnés, et que la hausse récente des taux d’intérêts aurait mises en difficulté.   Dans un communiqué publié à l’issue de la rencontre, l’Elysée annonçait hier soir que les banques avaient accepté, entre autres engagements, de « mettre en place une procédure individualisée d’examen de la situation » de ces ménages.   Cette décision des banques intervient en pleine polémique sur les risques des crédits à taux variables : l’Afub (Association française des usagers de banques) a récemment indiqué qu’elle avait reçu 500 plaintes de particuliers à ce sujet, et estimé entre 35 000 et 50 000 le nombre de personnes en situation financière critique. Une situation que certains n’hésitent pas à rapprocher de la crise des crédits immobiliers à risque, les fameux « subprime », qu’ont connu les Etats-Unis récemment.   Selon une information du Figaro, Nicolas Sarkozy aurait profité de la réunion d’hier pour mettre en garde les établissements financiers, « et plus particulièrement le Crédit foncier de France (CFF) et l'UCB », épinglés par les attaques de l’Afub, « contre certaines pratiques ». Le chef de l’Etat reprocherait plus particulièrement aux banques « le manque d'information sur les contraintes du taux variable et la faible proportion de contrats à taux variables néanmoins plafonnés, ou cappés ».   Les banques ont confirmé qu’elles « poursuivraient la distribution de crédits immobiliers avec volontarisme pour accompagner les dispositions prises pour favoriser l’accès à la propriété dans le cadre de la loi sur le travail, l’emploi et le pouvoir d’achat ».

LaVieImmo.com - ©2021 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ
Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)