Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?
Emprunter
LaVieImmo.com
EmprunterEmprunterlundi 16 novembre 2020 à 15h42

Va-t-on connaître une explosion des impayés sur les crédits immobiliers en 2021?


Les impayés de crédits risquent d'augmenter
Les impayés de crédits risquent d'augmenter
Les impayés de crédits risquent d'augmenter (©Olivier Morin - AFP)

Si actuellement les acteurs du secteur ne constatent pas une envolée des impayés de crédits, ils craignent tout de même que cela arrive à partir de la fin de l'année et, surtout, en début d'année prochaine.

(BFM Immo) - Si la situation ne s'est pas encore détériorée, cela devrait rapidement arriver. C'est en tout cas ce que pressentent plusieurs acteurs du crédit immobilier. Jean-Marc Vilon, directeur général de Crédit Logement, affirmait déjà en octobre: "On ne la (la vague d'impayés de crédit, NDLR) constate pas vraiment à l'heure actuelle parce que les banques ont accepté pour beaucoup de leurs emprunteurs des reports d’échéance. Cela a permis de donner de l’air aux clients emprunteurs". Et il ajoutait : "Dans un premier temps, le chômage a prioritairement atteint les emplois les plus précaires, donc des populations qui ne sont pas celles qui portent des encours de crédits immobiliers". En outre, les nombreux dispositifs mis en place, dont le chômage partiel, ont servi d'amortisseur.

Mais Jean-Marc Vilon précisait également, "compte tenu de l'évolution de la crise, le chômage atteint aussi des emplois plus durables. Ce qui va logiquement faire survenir des impayés sur les crédits immobiliers" à moyen terme. Cité dans Les Echos ce lundi, il ajoute : "Notre anticipation, c'est de commencer à voir cette vague à partir de la toute fin d'année 2020. Mais en fait, c'est surtout 2021 qui va être marquée par l'arrivée de ces impayés sur le crédit immobilier".

>> Partenariat BFM Immo : Simulez un rachat de crédit pour faire baisser vos mensualités

Toujours dans Les Echos, Pauline Dujardin, juriste fédérale auprès de Crésus, un réseau d'associations qui accompagnent les ménages et entrepreneurs face à leurs difficultés financières, "s'attend à une grosse vague entre mars et mi-2021" de défauts sur des prêts. Ces inquiétudes se font jour dans un contexte où de premières tensions apparaissent également sur les impayés de loyers.

Suspension des mensualités par un juge

En cas de difficulté à payer un crédit, il est toujours conseillé d'agir rapidement et de ne pas attendre le dépôt d'une procédure de surendettement. Il existe notamment la possibilité d'obtenir un délai de grâce. L'article L314-20 du Code de la consommation précise : "L'exécution des obligations du débiteur peut être, notamment en cas de licenciement, suspendue par ordonnance du juge des contentieux de la protection dans les conditions prévues à l'article 1343-5 du code civil. L'ordonnance peut décider que, durant le délai de grâce, les sommes dues ne produiront point intérêt. En outre, le juge peut déterminer dans son ordonnance les modalités de paiement des sommes qui seront exigibles au terme du délai de suspension, sans que le dernier versement puisse excéder de plus de deux ans le terme initialement prévu pour le remboursement du prêt ; il peut cependant surseoir à statuer sur ces modalités jusqu'au terme du délai de suspension".

En revanche, attention avant de se précipiter sur une garantie perte d'emploi dans le cadre de l'assurance-emprunteur d'un crédit immobilier. Dans un précédent article, nous vous expliquions qu'elle ne s'applique pas en cas de chômage partiel, de rupture conventionnelle, de fins de CDD et rarement pour les démissions. De plus, c'est une garantie qui présente des conditions très strictes. La garantie perte d’emploi couvre les salariés en CDI qui ont moins de 50 ans (ou 65 ans selon les contrats les plus souples). Et attention, cette garantie est assortie d’un délai de carence de 6 à 18 mois en moyenne et d’une franchise de 6 à 9 mois en moyenne à compter de la perte d’emploi ou du versement des premières indemnités par Pôle emploi.

Diane Lacaze - ©2020 BFM Immo

Comparaison de crédit

Comparaison de crédit

Simulation PTZ

Simulation PTZ


Donnez votre avis
Vous devez être enregistré pour pouvoir poster sur cet article
(il vous reste 2000 caractères)